Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-11-27T08:47:56+01:00

Mon stage en bibliothèque (1)

Publié par Folfaerie

En début de semaine dernière, c'est toute guillerette que je me suis rendue à la bibliothèque de D., commune rurale de 6000 et quelques habitants, pour réaliser un vieux rêve : faire un stage en ce lieu qui m'attire depuis des années.

J'ai donc pu effectuer la première partie de ma formation dans cette bibliothèque plutôt vaste. La jeune responsable, Audrey, est d'un enthousiasme communicatif et ses deux collègues, Ghislaine et Evelyne, connaissent leur métier sur le bout des doigts. J'ai découvert l'envers du décor, les tâches administratives, la complexité du système Dewey, la phase "rangement des livres" quasi-quotidienne, j'ai réussi à apprivoiser - un peu - le logiciel Paprika (les prêts et retours, la recherche documentaire, le catalogage), à couvrir mon premier livre (en fait à le cataloguer du début à la fin), à raconter ma première histoire aux enfants. Audrey avait choisi Hansel et Gretel, un de mes contes préférés, et les enfants ont apparemment été satisfaits de ma prestation, ouf ! Pas toujours simple de capter l'attention des petits. Les animations scolaires occupent une place importante de la vie de la bibliothèque et je dois reconnaître que c'est très sympa de pouvoir travailler avec les enfants. L'espace jeunes est au premier étage, je vous laisse admirer le lieu... Et puis il y a un auditorium bien pratique.

Tout le monde a été très disponible et très patient avec moi. On travaille dans la bonne humeur et on apprend plein de choses grâce aux collègues ou d'autres stagiaires : ça va des fonctions de Publisher en passant par de nouveaux sites internet, et surtout, on pioche de belles idées de lecture.

Ah, j'ai également pu assister à l' arrivée du Bibliobus, mis en place par la bibliothèque départementale de prêt. C'est un partenaire important de la vie de cette bibliothèque municipale. On choisit les titres que l'on veut emprunter, dans toutes les catégories (littérature, audio, beaux livres, jeunesse, etc.) qui sont ensuite mis à la disposition du public pour une durée déterminée. J'ai, entre autres, jeté mon dévolu sur Dominic Cooper, Au coeur de l'hiver et un Thoreau. Le budget d'une bibliothèque ne permet pas toujours l'achat d'une grosse quantité de livres, la BDP a donc une réelle utilité.

Les lecteurs adultes se font plus discrets; ils passent assez rapidement. Mais en une semaine, je n'ai pas pu me rendre compte réellement de la fréquentation du site. Parmi les tâches effectuées par Ghislaine et Evelyne, mettre à jour les statistiques permet de faire un petit bilan sur cette fréquentation.

La partie littérature adulte est confinée dans un espace un peu restreint, et pour tout dire, un agrandissement de la biblio aurait été nécessaire. Mais en zone rurale, les choses ne sont pas toujours simples, et il y a évidemment, outre la volonté des élus locaux, une histoire de sous. Dans certaines petites communes proches de chez moi, la biblio se résume à une pièce obscure dans la mairie, avec des heures d'ouvertures fantaisistes et aucun salarié. Alors ici, j'ai été plutôt agréablement surprise de la taille des lieux.

Il faut cependant garder en tête qu'il n'y a pas que les seuls habitants de D. qui peuvent s'inscrire, mais aussi ceux des communes limitrophes. Je crois que ce sont celles qui font partie de la communauté de communes. Cela fait quand même pas mal de monde...

Bref, je suis arrivée avec toutes mes questions, mes idées reçues aussi, et j'ai pu me rendre compte de l'étendue des tâches confiées aux agents et à la responsable. Je me suis efforcée de regarder cette bibliothèque avec mes yeux de lectrice-et-usager, mais j'avais aussi une partie de moi qui observait en tant qu'agent territorial, et puis j'ai bien évidemment embrassé le tout avec l'envie très forte de travailler dans ce milieu.

Mon désir et ma motivation n'ont donc pas été entamés par cette première visite, certainement parce que je suis "tombée" sur une équipe formidable.

Rendez-vous compte, aller travailler tous les jours dans un endroit plein de livres, où vous pouvez discuter de littérature avec des collègues, avec des lecteurs... pour moi, c'est la vie professionnelle idéale (même s'il y a des tâches un peu rébarbatives, mais nécessaires, à accomplir).

Je dois y retourner en décembre pour la seconde et dernière partie de mon stage. Dans un prochain billet je parlerai de la mission de la bibliothèque, que j'ai tenté de cerner, des choix difficiles en matière d'achats de livres (j'avais tendance à penser comme une libraire, hum... faut-il se procurer les dernières nouveautés ? Faut-il privilégier les best-sellers ou au contraire la qualité ? etc.), de la place grandissante des animations et des ateliers, des nouveaux outils - et oui, les tablettes font leur apparition - car la bibliothèque est un monde en pleine mutation et qui doit s'adapter en fonction des évolutions dans tel ou tel domaine, des goûts et des comportements des lecteurs.

Ah oui, dernière info : je fais une petite animation en décembre sur la littérature de l'ouest américain (Et j'ai évidemment pensé à Keisha et Petit Sachem...). Il se peut que personne ne vienne, mais ça ne fait rien, on aura essayé.

Voilà pour ce premier - et très long - compte rendu.

Mon stage en bibliothèque (1)
Mon stage en bibliothèque (1)
Mon stage en bibliothèque (1)
Mon stage en bibliothèque (1)
Mon stage en bibliothèque (1)
Mon stage en bibliothèque (1)
Mon stage en bibliothèque (1)

Voir les commentaires

commentaires

Fanny 30/11/2013 17:14

Bonjour,

Le stage en bibliothèque que vous effectuez est-il apparenté à la licence de Lettres Modernes ou est-ce une formation indépendante que vous suivez ?
Etant étudiante dans la même filière et souhaitant également travailler en bibliothèque, votre témoignage m'est fort précieux !

Fanny 01/12/2013 04:33

Merci de votre réponse.
Effectivement, les concours offrent la meilleure garantie d'intégrer pleinement le milieu. J'espère qu'avec ou sans, vous parviendrez à y travailler.

Folfaerie 30/11/2013 18:01

Bonjour,
On non, c'est totalement indépendant de la licence, c'était une volonté de ma part d'effectuer une formation pratique pour trouver plus facilement une mutation.Un des élus avec qui j'en ai discuté me conseille d'ailleurs, grâce à la licence, de passer le concours. Je vous souhaite bon courage en tout cas !

Grand-Sachem 29/11/2013 20:40

salut...belle expérience! Tu pourrais trouver quelques BD pour ton atelier sur l'ouest américain ; ça ne manque pas!

Folfaerie 30/11/2013 09:49

Encore une chose à laquelle je n'avais pas pensé mais tu as entièrement raison ! Je vais aller farfouiller dans le stock de la biblio...
Merci ;-))

keisha 27/11/2013 14:16

Le fonctionnement me rappelle celui de la bibli de ma petite ville (moins de 5000 habitants) avec les BDP qui appuie bien! C'est là que je dégote la plupart de mes lectures (et aussi dans celle de la ville de 20000 habitants toute proche).
Pour l'ouest américain, courage, camarade, tu vas réussir! Pense à Craig pour les amateurs de polar, à Stegner pour les chouettes romans, etc etc...

Folfaerie 28/11/2013 21:17

Ah merci d'avoir mentionné Craig, j'ai retenu Little bird à la biblio, j'en parlerai également. :-))

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog