Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-06-08T20:19:50+02:00

Les bois de Sawgamet (Alexi Zentner)

Publié par Folfaerie
Les bois de Sawgamet (Alexi Zentner)

C'est Petit Sachem qui m'avait indiqué ce roman (lire sa chronique) et je n'ai pas regretté de m'être fiée à son avis même s'il manque un tout petit quelque chose pour en faire un coup de coeur.

C'est une histoire qui pourrait tenir de la saga familiale ou du roman d'aventures, mais le roman possède une autre dimension. Si l'on suit les pérégrinations de cette famille sur trois générations, c'est la personnalité du grand-père, Jeannot, qui domine nettement. Non seulement parce qu'il est le fondateur de Sawgamet, mais aussi car il a une relation privilégiée avec le milieu naturel où il vit, parce que d'une certaine façon, c'est davantage un homme des bois, tour à tour chercheur d'or, bucheron. On croise, dans ces forêts enneigées, des caribous d'or, des chiens qui chantent, des fantômes, et toutes ces créatures sont parfaitement à leur place.

La nature que décrit l'auteur a quelque chose d'implacable. Elle est grandiose mais cruelle dans son éternelle indifférence. Si Jeannot et Martine sont amenés à commettre un acte horrible, ce n'est jamais que la répétition d'actes perpétrés par les wehtikos, nés des légendes indiennes. Il leur faudra également non seulement lutter contre le froid mais aussi contre le feu.

Il est d'ailleurs ironique de noter que le petit-fils de Jeannot, Stephen, est devenu pasteur, alors que la famille avait tissé des liens si évidents avec le monde des esprits. Des dieux païens en quelque sorte.

Des hommes et des femmes hantés par des souvenirs et des fantômes, un fleuve plus fort qu'une ville-champignon, des bois sauvages qui imposent leur loi... autant d'éléments qui façonnent la personnalité des habitants de ce coin de terre où la mort est une composante de la vie, plus ou moins intégrée par ceux qui s'obstinent à demeurer dans ce pays reculé. J'ai vraiment aimé ces liens si tangibles entre certains hommes et la forêt, et surtout l'idée que ce lieu, rattrapé par le monde moderne, offre encore de quoi nourrir l'imagination du petit-fils et de ses propres enfants. Un bel hymne au monde sauvage et à ses mystères et un premier roman fort original.

Sawgamet a changé. L’obscurité a été repoussée. Mais je le dis à mes filles, il reste encore des parties de la forêt qui gardent leurs secrets, où les montagnes peuvent se pencher au-dessus de vous, tout près, où les esprits passent à côté de vous en volant dans le noir.

Voir les commentaires

commentaires

Joy Leclerc 14/06/2014 19:34

Tu m'a donné envie de le lire alors je vais l'emprunter à la médiathèque ;)

Folfaerie 14/06/2014 21:46

J'en suis bien contente, j'espère qu'il te plaira ce n'est pas une lecture facile. Il a manqué de quelques petites choses pour que j'en fasse un coup de coeur, mais ceci dit, je vais surveiller cet auteur de près...

Grand sachem la Brocante 14/06/2014 12:47

Bonjour,
Je ne connais pas du tout.
Trois générations, c'est déjà bien pour parler de "saga familiale"!

Folfaerie 14/06/2014 21:45

Bonjour,
Et bien en même temps c'est une saga familiale un peu décousue car le lecteur n'a pas vraiment de repères chronologiques, et l'auteur se focalise surtout sur Jeannot et son petit-fils. Mais c'est aussi ce qui m'a plu car d'habitude, je n'aime pas trop ce type de sagas...

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog