Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-06-19T13:14:03+02:00

Aperçu du MOOC fantasy

Publié par Folfaerie

C’est ma 4ème semaine de cours autour de la fantasy et je mesure combien mes lacunes dans ce domaines sont criantes. Pour une lectrice se clamant fan du genre, je réalise que je n’ai pas lu la moitié des oeuvres présentées dans les modules. Côté classiques, je me défends plutôt bien. Mais tout ce qui a été produit après Tolkien m’est à peu près inconnu ou presque.

La définition même de la fantasy, telle qu’elle est abordée dans le MOOC me pose un petit problème. C’est un genre qui évolue encore et dont les frontières sont mouvantes. La fantasy est la descendante des mythes et légendes, de l’Odyssée en passant la légende du Roi Arthur et a réellement éclos durant la période victorienne, merci Lewis Carroll et James Matthew Barrie. Et évidemment, personne ne songerait à contester le rôle central de Tolkien dans l’expansion de ce genre littéraire. Mais la SF, les pulps américains et autres oeuvres hybrides ne manquent pas d’être cités dans ces cours sans compte que la fantasy se décline en sous-genres, ce qui peut parfois prêter à discussion. Enfin, pour vous donner définitivement le tournis, sachez que la ligne séparant la fantasy du fantastique est également très floue. Doit-on alors mettre Dracula, Minority report et A la croisée des mondes dans le même sac ? C’est un peu le sujet du 1er devoir que je dois rendre, définir soi-même, avec exemples à l’appui, ce qu’est la fantasy.

Petit clin d'oeil pour Acr0 : L’une des choses qui m’ont choquée dans l’un des modules, c’est cette remarque du genre « nous savons tous que la fantasy ne rime pas toujours avec qualité littéraire, au niveau de l’écriture ». C’est bien ce qui me désole, moi…

Pour ce qui est du cours en lui-même, je dois dire que c’est plutôt bien fait, vidéos, retranscriptions et bibliographies sont de qualité. Mon seul regret concerne le forum de discussion où personne ne s’adresse à quelqu’un en particulier. Avec plus de 8000 participants à ce MOOC, les échanges sont fatalement noyés dans la masse.

NB : depuis ce billet écrit pour mon nouveau blog, une cinquième semaine de cours a débuté, consacrée notamment aux vampires. Le contenu me laisse perplexe, les intervenants sont capables de disserter sur Buffy et Vampires diaries en passant par Twilight... heu, si on n'est pas regardant sur la qualité littéraire, hum...

Aperçu du MOOC fantasy

Voir les commentaires

commentaires

scifan 08/12/2015 12:56

La seconde cession du MOOC commence le 2 février 2016 les inscriptions sont ouvertes
Je m'y suis inscrit.
Amicalement

Folfaerie 08/12/2015 18:50

Et bien, bon mooc alors :-)). Mais si le programme st le même, je ne m'inscrirai pas. Je vais aller regarder ça de plus près.

Scifan 18/07/2015 16:56

Bonjour
J'ai aussi suivi le MOOC Fantasy, c'était mon premier MOOC, j'ai adoré, j'ai participé à l'écriture collaborative, et finalement j'ai créé un Blog pour raconté mon expérience : http://aumoocfantasy.canalblog.com/

Folfaerie 26/07/2015 13:36

J'irai voir ça, merci d'être passé :-)

elmojo 23/06/2015 21:39

je suis assez d'accord, mais la fantasy n'est-il pas juste un terme large ou l'on peut inclure dedans tout ce qui relève de la littérature imaginaire( ce qui en mon sens inclut aussi le fantastique et la s.f) comme le faisait à l'époque les revues tel que weird tales, on y croisait des grands noms de ces genres comme Abraham Merrit, Lovecraft, R.E Howard( le papa de conan) ou encore C.A Smith .
une revue qui à l'époque se disait fantasy ou on lisait de la S.F du fantastique ou de l'héroic fantasy.
Donc tout ça pour dire (désolé je suis bavard :)) que la fantasy peut être considéré comme un ensemble qui regroupe toutes ces littératures, même si pour moi les histoires du genre buffy, vampire diaries ne peuvent pas être mises dans cette catégorie( pour la simple raison qu'elles ne sont pas trait comme tel, par contre une histoire comme dracula untold ou le dracula de bram stocker a surement plus sa place dans cette catégorie.

elmojo 24/06/2015 22:24

C'est le problème des étiquettes, vouloir tout classifier tout ranger dans des petites boites... Je pense que l'on a tout les deux plus ou moins raisons. personnellement je vois le terme fantasy comme un terme générique à tout ce qui a attrait à au fantastique (au sens large j'entends)...
mais quelque part pourquoi tenter de classifier parfois l'inclassifiable. prenons par exemple le roman fatherland, c'est un roman fantastique( car il part du principe que les allemands ont gagné la 2eme guerre mondiale, donc création d'un "monde parallèle) pourtant le roman est traité plus comme un polar que comme un roman de fantastique(aucun élément surnaturel ou autre).
en fait je pense que nous avons raisons sur les classifications mais jusqu'à un certain points... certains romans peuvent rentrer dans la catégorie et d'autres non, ensuite cela dépend aussi de l'interprétation même que nous faisons du roman.
certains vont considérés star wars comme une histoire fantastique, d'autre SF, d'autres verront plus de l'héroic fantasy(dont moi, parce qu'il y a tout les codes propres à ce genre d'histoires...)

voilou voilou :)

Folfaerie 24/06/2015 21:27

Je serai plus prudente sur le critère monde inventé. En effet, Alice est un mix des deux : une petite fille de notre monde qui se retrouve dans un monde imaginaire (sauf que c'est un rêve pour elle) et idem pour Peter Pan par exemple. Pourtant, ces deux oeuvres sont classées en fantasy. Et que penses-tu de l'urban fantasy. Pour le coup, ce type de récit se passe à notre époque et dans notre monde, non ?
Pour le reste je suis d'accord avec toi ;-))

Folfaerie 24/06/2015 21:24

Ce que tu dis correspond à la classification que semble faire Anne besson dans son cours, mais elle y place aussi certaines séries télévisées et même des mangas. cette définition élargie ne me plait pas du tout. Et par ailleurs, que fais-tu de la littérature victorienne ? Fantasy ou fantastique ?

Korgan 24/06/2015 19:07

Je comprend ton point de vue mais ATTENTION, tu confond fantasy, imaginaire et fantastique, je m'explique (ça va être long préparez vous un thé) le fantasy est un sous genre de l'imaginaire au même titre que la S.F. par exemple, donc tu te trompes ce n'est pas que le Fantasy regroupe en son sein la S.F. c'est simplement qu'il sont sous-genre du même style (un peu comme des cousins quoi). Tandis que le fantastique lui ne fais pas parti de cette "famille", en effet tandis que l'imaginaire (et donc le fantasy, S.F. et j'en passe) prennent place dans un monde inventé (ou pour le cas du S.F. , modifié) le fantastique lui prend place dans un monde qui se veut réaliste mais où des évènements extraordinaires prennent place (par exemple si tu es en train de prendre ton thé puis que tout d'un coup ton lapin nain te demande l'heure c'est du fantastique) voila voila (ps: si sa se trouve je dis des bêtises affreuses hésite pas a me corriger)

elmojo 21/06/2015 18:34

Comme dans tout style littéraire il y a du bon et du moins bon... mais de là à inclure dans la fantasy buffy et autres vampire diaries, c'est vrai ça semble insolite... Après il faut étudier la façon dont le sujet (là dans l'exemple les vampires) est traité, il peut en effet parfaitement s'inclure dans un style purement fantasy, là où on voit des gobelins orques et autres liches à profusion on peut y mettre facilement quelques vampires....)

Folfaerie 22/06/2015 22:39

Certainement, mais j'avoue avoir du mal à mettre dans le même panier des elfes et des vampires :-) Je préfère un champ plus large, appelé littératures de l'imaginaire et décliné en différents genres, qu'un genre fourre-tout, donc la fantasy, où Star wars côtoie Narnia, Minority report et le fantôme de l'opéra. ça me gêne un peu...

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog