Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-06-10T07:31:23+02:00

Divergente (Veronica Roth)

Publié par Folfaerie
Divergente (Veronica Roth)

Après avoir vu le film que j'ai bien aimé, j'ai eu envie d'essayer le roman que l'on m'a prêté il y a peu. Les amateurs de "vraie" littérature ont décrié ce bouquin, ce que je peux comprendre, et d'autres (qui ? le public young-adult exclusivement ?) ont adoré. Ce que je peux comprendre aussi.

Et bien je dois dire que ce fut pas une expérience déplaisante, malgré un style inexistant et une profusion de "crié-je", "chuchoté-je", etc. qui m'ont agacée tout au long de ma lecture. Grâce à mes camarades babelionautes, j'apprends que cette dystopie est un page-turner, calibré pour plaire au public visé. Mission accomplie par cette jeune auteure mais pour autant, le roman ne se résume pas qu'à un portrait d'amazone qui dégomme tout sur son passage. La dénonciation d'une société post-apocalyptique est toujours intéressante même si c'est un sujet maintes fois rebattu. En même temps, quand je regarde l'actualité (procès pour des Anonymous, lanceurs d'alerte méprisés, militants écolos assimilés à des terroristes...) je me dis qu'on en prend bien le chemin !

Tris est une jeune fille de 16 ans rebelle à sa manière, ne se sentant à sa place dans aucune des 5 factions qui régit son monde. Même si elle choisit celle des Audacieux, le lecteur s'aperçoit bien vite que sa personnalité est plus riche, multiple. Pas de chance pour elle - et tant mieux pour nous - c'est une divergente. Le système des factions est plutôt bien pensé et décrit. Les enjeux qui se profilent à l'horizon sont également bien amenés. Tris est une ado attachante. Courageuse, volontaire et déterminée malgré son petit gabarit. Elle traverse de dures épreuves et réalise quelques prouesses, le tout sans étalages de jérémiades ou de fanfaronnades. Je crois que c'est que j'ai le plus apprécié dans ce roman. Avec l'inévitable histoire d'amour bien sûr. Le ténébreux Quatre, son instructeur qui a 2 ans de plus qu'elle, est également un personnage qui retient l'attention. Vous savez, le gars protecteur et courageux qui cache une blessure secrète... Leur romance est très fleur bleue, j'ai aussi aimé cet aspect là. Les autres personnages peuvent paraitre manichéens pour la plupart, cependant, quelques uns réservent des surprises.

La vérité c'est que j'ai essayé d'envisager ce roman dans le cadre de ma future reconversion professionnelle. Si j'ai la chance de pourvoir travailler en bibliothèque. Et là, je me suis demandée si je conseillerai cette lecture à des ados. Et la réponse est oui. Car un livre comme Divergente possède un fonds de réflexion intéressant et peut surtout, j'en suis persuadée, amener à d'autres lectures plus fouillées et plus enrichissantes sur ce thème ou en SF en général. L'important après tout n'est-il pas d'inciter un public difficile (pour les bibliothécaires en tout cas) à se tourner davantage vers les livres ?

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Philippe 21/12/2015 18:13

Bonjour,

Je viens d'achever un roman fantastique (Innerlands - L'éveil) qui s'apparente à un univers aussi étrange que celui de la trilogie divergente. Fantastique sans être irréel. Je serais heureux de t'inviter à faire un tour sur mon blog "http://innerlands.over-blog.com/". Tu pourras y découvrir le synoptique du livre 1, ainsi que le prologue. Tes commentaires seront bien sûr les bien venus. à bientôt peut-être.

elmojo 23/06/2015 22:07

malgré le fait que je ne sois plus dans la catégorie young-adultes, j'ai plutôt apprécié ce roman... une lecture un peu fast food (dans le sens où la trilogie se lit assez vite). Certes, l'histoire possède beaucoup de rebondissements "bateaux", mais je trouve que l'histoire coule plutôt bien, une légère baisse de régime au début du troisième( j'ai eu du mal à m'y mettre).
Après le débat vrai littérature etc... c'est autre chose, après tout on lit les romans que l'on aime dans le genre que l'on aime, SF, fantastique, historique, roman d'amour, polar fantasy etc...
Perso je lit un peu tout, une grosse préférence pour l'heroic fantasy, mais je lmit pas mal de polar, de SF, et j'ai eu une grosse période romans historique spécialement sur l'égypte (Pauline gedge, christian jacq et resorts...)

Acr0 19/06/2015 11:42

Ahah, l'expression "amateurs de vraie littérature" me fait sourire ;) On peut ne pas aimer certains genres, mais ceux qui sont très cultures de l'imaginaire ne vont quand même pas attaquer sur ce faux principe (puisque les littératures de l'imaginaire ont déjà du mal à se faire une place face à la littérature "blanche").
Parenthèse mise à part, j'ai moi aussi eu du mal avec ce livre, aussi bien sur le fond que sur la forme : je n'ai pas été connectée au livre et j'ai trouvé l'histoire fade alors que la base du roman avait du potentiel.

Folfaerie 19/06/2015 14:07

Vraie littérature, c'est un clin d'oeil suite à une discussion sur babelio. Alors oui, c'est mal écrit et parfois simpliste mais il y a bien pire je crois (l'engouement pour 50 nuances par exemple...). Ce n'est pas une raison pour démolir ce type de romans, et puis comme je le dis à la fin de mon billet, si ça peut amener à d'autres "bonnes" lectures, tant mieux. Tiens, mon prochain billet devrait t'intéresser :-)

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog