Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-07-25T18:51:39+02:00

Jeeves de P.G. Wodehouse

Publié par Folfaerie
Jeeves de P.G. Wodehouse

Légèreté toujours au programme, car, il faut bien l'avouer, mon cerveau a bien du mal à supporter cette accablante chaleur. La lecture d'un Wodehouse ne me paraissait pas être une épreuve insurmontable, et, me fiant à l'avis de Keisha, je me suis lancée avec un certain enthousiasme à la suite de l'imperturbable butler qui fit les délices des lecteurs anglais du XXème siècle.

Le premier tome que j'ai acheté chez Omnibus comporte 4 titres. : l'inimitable Jeeves, Allez-y Jeeves, Merci Jeeves et ça va, Jeeves ? Admirez la brièveté et l'efficacité des titres !

Avant toute chose, je vous donne un seul et unique conseil : ne lisez pas les romans d'une traite. Le côté répétitif des situations risque fort de vous paraitre longuet et ennuyeux. Je me suis arrêtée au troisième, repue avec comme un mal de coeur tel que celui qu'on ressent quand on s'est gavé de sucreries. Vous voyez ce que je veux dire ?

Dégustés à quelques semaines d'intervalle, ces 4 premiers épisodes sont rafraichissants et fort plaisants.

Je présente l'un des tandems les plus connus de la littérature britannique : d'abord, le flegmatique Jeeves, dont l'intelligence est largement supérieure à celle de son "maître", le farfelu et stupide Bertie Wooster, jeune célibataire ne faisant rien de ses dix doigts, fortune oblige. Ce dernier à l'art de se fourrer dans des situations inconfortables, parce qu'il a toujours la faiblesse de vouloir aider l'un de ses amis.En général, les amis en question sont encore plus bêtes que lui, surtout si une demoiselle est en jeu. Le seul espoir de cette bande d'écervelés réside en la personne de Jeeves, dont l'humour pince-sans-rire, les nombreuses relations et un sens inné de la débrouillardise permettent à l'incorrigible Bertie d'échapper à n'importe quel désastre domestique ou imbroglio amoureux.

Et franchement, beaucoup de chapitres sont réellement réjouissants, et je me suis surprise à sourire bêtement presque tout au long de ma lecture. Entre les excentricités de Bertie (le réveil du matin est toujours un événement mémorable, du même que le choix de ses costumes), sa mauvaise foi, la stupidité de ses amis et ses quelques escarmouches avec jeeves (car le digne butler ne se prive pas d'humilier le pauvre Bertie), impossible de ne pas se sentir joyeux et léger. Et ma foi, c'est bien tout ce que je demande actuellement à mes lectures d'été !

Un type étonnant, ce Jeeves, décidément. La compétence incarnée. Je l'ai dit et je le répète. Prenez un petit exemple : tous les autres valets que j'ai eus ne pouvaient pas s'empêcher de faire irruption dans ma chambre, le matin, alors que j'étais encore endormi, me causant bien des souffrances. Jeeves, lui, semble savoir à quel instant précis je m'éveille, par une sorte de télépathie.

Autre extrait :

Je sortis une main de dessous les couvertures et sonnai Jeeves.
- Bonsoir, Jeeves.
- Bonjour, Monsieur.
Je m'étonnai.
- Est-ce le matin ?
- Oui, Monsieur.
- En êtes-vous sûr? Il me semble qu'il fait bien sombre dehors.
- Il y a du brouillard, Monsieur. Si Monsieur se rappelle, nous sommes maintenant en automne, saison des brumes et des maturations succulentes.
- Saison des quoi ?
- Des brumes et des maturations succulentes, Monsieur.
- Hein? Ah! Oui, oui, je vois. Eh bien, quoi qu'il en soit, préparez-moi un de vos petits cocktails reconstituants, v
oulez-vous?
- J'en ai un tout prêt dans le frigidaire, Monsieur.

PS : imaginez ma joie lorsque j'ai découvert l'existence d'une série tv des années 90 avec Stephen Fry dans le rôle de Jeeves et Hugh Laurie dans celui de Wooster ! ça doit être quelque chose...

Jeeves de P.G. Wodehouse

Voir les commentaires

commentaires

keisha 26/07/2015 08:04

Exact, ne pas les enchainer. A une lointaine époque, j'étais à un par an (le rythme de parution en 10/18), et c'était excellent ... Existent aussi d'autres séries tout aussi farfelues...
J'ajoute (voir ton autre blog) que j'ai mis la main sur le journal champêtre d'edith holden (magasin de ma bibli!)

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog