Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-12-13T21:10:44+01:00

Once upon a time - saison 1

Publié par Folfaerie
Once upon a time - saison 1

Est-ce que c'est le mois de décembre qui me donne toujours des envies de contes ? C'est bien possible, Noël en particulier reste associé dans ma mémoire à la lecture d'innombrables contes de fées, rite qui a perduré bien après mon enfance. Ces moments magiques, j'en ai retrouvé un peu la saveur en visionnant il y a quelques jours, la saison 1 de la célèbre série Once upon a time que je découvre... avec 5 ans de retard !! Quand on n'a plus de tv, (je m'en suis séparée de mon plein gré il y a quelques années :-), on rate quelques menus événements de ce type...

C'était une belle idée que de perdre les principaux personnages des contes de fées à notre époque moderne, prisonniers d'une ville étrange, lieu d'une malédiction qui a rendu nos héros et héroïnes oublieux de leur passé féérique. Imaginez le choc quand on découvre que Blanche-neige est institutrice, Le petit Chaperon rouge, une serveuse plutôt sexy, le Chasseur est devenu shériff, etc. Le fil conducteur de cette première saison est incarné par Henry, un petit garçon attachant, qui cherche à convaincre sa mère qu'elle est la seule personne à pouvoir lever cette malédiction. Il s'appuie sur un livre de contes qui révèle destin de chaque personnage...

Un point de départ très original pour une série qui regorge de clins d'oeil, de références, qui n''hésite pas à détourner les codes mais qui repose tout de même solidement sur la nostalgie d'un monde magique où le bien triomphe invariablement du mal. On manque cruellement de fins heureuses dans la vie réelle, autant se consoler avec les histoires du royaume enchanté.

C'est très plaisant de retrouver des personnages célèbres dans des fonctions inattendues, on cherche à deviner, on se dit que oui, mais c'était évident, on est surpris aussi (mention spéciale à un pantin italien que j'aime beaucoup...). Chaque épisode alterne les scènes de la ville de Storybrooke et celles qui se déroulent dans le royaume enchanté, les flashbacks, lesquels sont parfois un peu compliqués tant il y a de points de vue différents et de relations étroites entre les personnages.

 

Dans cette longue liste de "célébrités, tous ne sont pas logés à la même enseigne : rôle plus ou moins étoffé, passage éclair même pour certains, et interprétation qui marque plus ou moins selon le talent du comédien ou de la comédienne (je dois avouer qu'environ 80% de la distribution me sont totalement inconnus !!). Emma Swann, notre sauveuse du monde des fées, est plutôt convaincante. Je connaissais Jennifer Morrison car elle avait joué dans Dr House. J'ai beaucoup aimé le petit garçon, Jared Gilmore, et la principale méchante de la série, incarnée par Lana Parilla. Le couple Blanche-Neige et Charmant est mignon à souhait, leur rôle est prépondérant tout au long de la saison, et je n'en dirai pas plus. D'autres sont bien plus oubliables, surtout les femmes hélas, insipide Cendrillon, une fée-marraine sans rien d'extraordinaire,  Belle aussi, a peiné à me convaincre. Chez les hommes, je retiens Charmant bien sûr, mais aussi Geppeto, Pinocchio et l'excellente performance de la série, le rôle le plus riche, le plus ambigü, le personnage dont on ne sait si on doit le craindre ou le plaindre, celui qui se joue de tous, y compris de la méchante belle-mère : M. Gold, alias Rumpelstiltskin, incarné par le talentueux Robert Carlyle. Le voir jouer est un régal.

Alors, cette saison 1 est une bien agréable surprise, et il me tarde de voir la 2, surtout que d'autres de mes personnages fétiches vont entrer en scène, dont Peter pan ou Robin des Bois. Chouette :-))) Reste juste à espérer que les récits et intrigues tiendront la route...

Once upon a time - saison 1

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog