Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-02-19T15:41:00+01:00

Treize à la douzaine

Publié par Folfaerie

Ce livre destiné à la jeunesse fit les délices de mon enfance. Je possède encore ma vieille édition avec sa  couverture jaune. C'est un de ces classiques que je relis sans me lasser. La famille Gilbreth est une famille nombreuse, 6 garçons et 6 filles, rien que des rouquins, et deux parents  devant utiliser ressources et imagination pour élever tous ces enfants.
Franck et Ernestine, deux des enfants, racontent ainsi le quotidien de leur famille : petits drames, aventures burlesques, rien ne manque. L'histoire se passe aux Etats-Unis dans le New-Jersey dans les années 1910 et suivantes. Le portrait du père est saisissant, un type formidable qui, pour ne pas se laisser déborder, décide de gérer sa famille comme on gère une petite entreprise (il est en effet expert en rendement) : tâches assignées à chacun (M. Gilbreth essaie d'appliquer l'économie du mouvement jusque dans les tâches ménagères...), emploi du temps bien précis... mais attention, rien de barbant ou de sérieux dans cette organisation car M. Gilbreth avait des idées bien souvent farfelues ! Même l'auto fait partie de la famille (elle s'appelle "Foolish carriage").
Un récit tendre et drôle que j'ai adoré.


J'ai trouvé la suite, bien des années plus tard. Il s'agit de Six filles à marier. Après un drame familial et quelques années plus tard (nous sommes en 1924), les enfants devenus adolescents vont devoir se prendre en main, et les filles, des jeunes femmes pour certaines, se choisiront un soupirant. Peut-être un récit moins échevelé que le premier mais tout aussi cocasse. Une bonne façon également, avec ces deux romans, d'en apprendre un peu plus sur la vie des classes moyennes au début du XXème siècle..
Malgré le contexte et l'époque, ces deux livres n'ont pas pris une ride. A lire et faire lire sans modération.


 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog