Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2009-04-24T22:13:00+02:00

3H10 pour Yuma, Elmore Leonard, James Mangold

Publié par Folfaerie

J'ai déjà un peu parlé d'Elmore Leonard, je vais ajouter deux ou trois petites choses ici puisqu'il est l'auteur de la nouvelle qui a donné son nom au film. Leonard est spécialisé roman noir/polar et western. Il n'est pas un grand écrivain américain, pas à mon goût, mais son écriture très cinématographique a forcément toujours été prisée par Hollywood qui a adapté un grand nombre de ses romans, dont Hombre et ce 3h10 pour Yuma entre autres. En littérature, dans cette même catégorie, la maîtresse du genre est sans conteste Dorothy Johnson. Mais bon, Elmore se laisse lire, c'est évident.

Ce titre fut adapté une première fois avec Glenn Ford dans l'un des deux rôles titres. Je ne l'ai vu qu'une fois, je n'en garde aucun souvenir... Peut-être parce que je n'ai jamais aimé Glenn Ford.
L'histoire et donc le scénario sont en revanche très bons. Certes l'intrique est classique, mais il y a beaucoup de subtilités dans ces portraits d'hommes, une psychologie très fouillée et de beaux moments de bravoure qui singularisent ce western.
Le bandit, Ben Wade, cruel mais charismatique est interprété par un Russell Crowe en grande forme, idéal dans ce rôle, alors que le pauvre fermier, Evans, à la recherche de son honneur perdu est incarné par le toujours excellent Christian Bale.
Un beau face à face qui n'est pas sans rappeler, d'une certaine façon, le duo du Légendaire Jesse James avec Brad Pitt.
Bien que tout oppose Wade et Evans, une certaine compréhension finit par s'installer entre eux doublée d'un respect mutuel. Mais l'un doit emmener l'autre en prison, tandis que la bande de Wade s'oppose violemment à la capture de son chef. Pas de temps mort ici, pas de beau paysage à contempler,mais des chevauchées effrenées et des duels à gogo...



Pour autant, ces scènes d'action n'affadissent pas le film qui trouve son originalité dans les rapports entre les deux principaux protagonistes, et une fin surprenante. Evidemment, on ne peut que compatir aux malheurs du fermier et désirer le voir accomplir sa mission jusqu'au bout, mais au fil des scènes, on finit par se dire que ce serait bien si Ben Wade s'en sortait indemne... Les crapules sont aussi du côté des "bonnes gens" (et là on reconnait bien la "patte" de Leonard, voir Hombre...) et le méchant du film... ne l'est pas tant que ça, du moins lui accordera-t-on des circonstances atténuantes.

J'ai beaucoup aimé la réalisation de James Mangold (à qui je dois deux excellents moments de cinéma : Copland et surtout Identity) et le choix de son casting. Car bien que Crowe et Bale crèvent l'écran, ils sont appuyés par une galerie de personnages secondaires fort intéressants.
Un excellent western qui donne envie de relire Elmore Leonard.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

grande+pirogue 25/04/2009 20:14

c'est vrai que russel crowe y est pour beaucoup!
et je vais vite pour écrire donc il y a plein de fautes!

grande+pirogue 25/04/2009 10:24

j'ai trouvé le film pas mal du tout!
meilleur que apoolosa de ed harris!


de même que l'ancien qui est très bon lui aussi.

Folfaerie 25/04/2009 19:17


J'ai vraiment trouvé que c'était un bon western, et j'avoue que la présence de Russel Crowe y est pour beaucoup aussi... Quant à la première version, je finis par me demander si je l'ai vraiment
vue, je ne me souviens de rien. Bon, il ne me reste plus qu'Appaloosa alors...


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog