Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-09-16T20:17:00+02:00

Chronique des elfes/1. Lliane (J.L. Fetjaine)

Publié par Folfaerie

Quel plaisir de retrouver le monde des elfes de Fetjaine. J'avais craqué pour la précédente trilogie, (pensez, un mélange du Seigneur des Anneaux et de la légende de la Table Ronde, tout pour me plaire...), et je me suis donc précipitée sur l'édition poche de ce qui s'annonce probablement comme un nouveau cycle. J'en profite pour signaler que la sublime couverture est un tableau de John William Waterhouse, Ophélia.
La jeunesse de Lliane, future reine de son peuple, nous permet de retrouver quelques figures familières, Llandon, Till, Gwydion, et même le jeune barbare Freïhr. Les hommes sont toujours aussi déplaisants - Ah cette manie de vouloir christianiser à toute force... -  (on retrouve également la figure antipathique de Gorlois) et les monstres, ma foi... toujours aussi sanguinaires.
Evidemment, avec ce premier volume on se retrouve plus ou moins en terrain connu, puisqu'une terrible bataille va opposer elfes et monstres et décider du destin de certains de mes personnages favoris, un peu comme dans la précédente trilogie.
Le personnage du jeune Maheolas, le novice, unique rescapé du massacre d'un groupe d'hommes et de femmes qui voulaient s'établir dans la forêt, n'est pas sans rappeler le jeune Merlin (voir "le pas de Merlin" et sa suite "Brocéliande"), mais Maheolas porte le mal en lui, et ne présente aucun don en particulier.


J'apprécie beaucoup de choses dans l'oeuvre de Fetjaine. D'abord, et outre le sujet et l'écriture, cet hymne permanent à la nature et surtout aux arbres. Cette faculté de faire renaître un monde ancien, médiéval mais féérique, un peu hors du temps d'une certaine façon, et un talent indéniable à décrire le fracas des batailles.
En outre, la bonne surprise de ce premier tome est de nous présenter, en parallèle des aventures de Lliane,
la légende des Tuatha Dé Danaan, passionnante. Une bonne façon d'introduire la mythologie celte.

Enfin, comme Fetjaine aime apparemment partager, le lecteur a droit à une petite liste récapitulant les sources auxquelles l'auteur est allé puiser. De quoi prolonger le plaisir de cette lecture, en attendant le deuxième tome déjà paru (mais pas encore acheté...).

Voir les commentaires

commentaires

Walpurgis 13/02/2011 11:59


Je ne suis pas inscrite à la biblio de ma ville mais je déménage bientôt donc je pourrais le faire et en effet ça serait une bonne idée d'emprunter puis si ça me plaît acheter plus tard ^^


Walpurgis 12/02/2011 23:05


Folfaerie, tu me donnes envie d'acheter plein de livres de fantasy et celui-ci ne déroge pas à la règle, dès que ma PAL est bien descendue je me l'achèterai ^^


Folfaerie 13/02/2011 11:57



Tu n'aurais pas l'occasion de l'emprunter en bibli ?



Laetitia la liseuse 25/10/2009 01:27


Je vais bientôt me plonger dans le second volet. Je suis tout à fait d'accord avec tes impressions. Je fais peut-être une mauvaise comparaison mais je prends plus de plaisir à lire du Fetjaine que
du Tolkien.


Folfaerie 25/10/2009 12:00


Pour des raisons de budget, je vais devoir attendre la sortie en poche du 2ème volume, tant pis.

En ce qui concerne Tolkien, non vraiment il ne faut pas les comparer. L'écriture de Fetjaine est simple et fluide, et l'originalité de son cycle tient au mélange dont je parle dans mon article
(s'il n'y avait pas le  Seigneur des Anneaux, le peuple de Lliane n'existerait sans doute pas non plus :-). Mais Tolkien c'est la classe au-dessus. Une connaissance profonde des mythes
occidentaux, un travail colossal et riche (qui a pris toute une vie en fait) et surtout la création d'un monde (la Terre du Milieu) qui fait aujourd'hui référérence. Tolkien étant plus ardu, je
comprends que la lecture de ses oeuves soit parfois moins "plaisante".


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog