Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-06-08T20:25:00+02:00

Aventures en Loire (Mille km à pied et en canoë) Bernard Ollivier

Publié par Folfaerie

Habitant entre Loire et Allier, et ayant moi-même tâté un peu du canoë, je me réjouissais de lire les aventures de ce septuagénaire sur ce que je considère comme le plus beau fleuve d'Europe. 

Mais je suis relativement déçue par ce récit. S'il transmet un beau message sur l'optimisme et le constat qu'une vie peut réellement commencer après la retraite, le livre est revanche bien avare de détails sur la vie sauvage du fleuve. L'auteur narre quasiment toutes ses rencontres avec des gens, à tel point que j'ai fini par me lasser. La rencontre avec la Loire méritait, je crois, un peu plus de poésie, et de sauvagerie.

 

Je vais être franche, avec un tel titre "Aventures en Loire", j'attendais tout de même autre chose qu'une énumération de rencontres humaines. Certes, nous ne sommes pas au coeur de l'Amazonie, il est donc fatal qu'un randonneur ou un aventurier amateur finisse par rencontrer ses semblables, mais fallait-il centrer le récit sur cet aspect ? 

 

J'ai randonné un peu partout, et notamment en France. Je peux garantir que même aujourd'hui, il est plus aisé que l'on ne s'imagine de s'immerger dans une nature sauvage et une relative solitude. Je pense notamment aux Cévennes, à la Margeride ou au Cantal, la montagne Corse aussi, pour l'avoir déjà expérimenté...

 

Ce qui est essentiellement bien retranscrit, c'est cette sensation d'impuissance, ce sentiment de modestie qui finit par habiter celui ou celle qui se mesure à La Loire. On est tributaire de sa force, du temps (l'auteur, manque de chance, a eu droit à un été...polaire !!) et de ses propres capacités physiques. A ce sujet, je ne peux qu'être admirative de l'esprit d'aventure qui a habité ce monsieur - qui parait par ailleurs fort sympathique - et je crois que peu de gens, et même plus jeunes, auraient osé se lancer dans une descente de la Loire sans réelle préparation.

 

Alors forcément, c'est une déception pour moi qui espérais un récit nature, et même, pourquoi pas, du Nature Writing à la française. Le récit en revanche, plaira certainement aux amateurs de récits de voyages plus conventionnels où l'aventure humaine constitue le point d'orgue de ce type d'exploit.

Amis d'Edward Abbey, passez votre chemin !

 

Merci à Babelio et à l'éditeur pour ce partenariat Masse Critique !

 

 

Lire l'avis plus enthousiaste de Saraswati et d'autres billets sur Lecture Ecriture.

 

Ci-dessous, la Loire, près de chez moi.

 

 

loire.jpg

 

 

http://2.bp.blogspot.com/-5wNu0lVIyEk/T6zdMWcCGMI/AAAAAAAAEco/IOL-4_--XUc/s200/challenge-recit-voyage.jpg

Voir les commentaires

commentaires

Chinouk 11/06/2012 08:46

Je valide aussi, le fait que même en France on peut être isolé, pour preuve ma traversé de l'Aubrac :) donc je vais passer mon tour pour ce récit.

Folfaerie 20/06/2012 22:30



Je vais bientôt présenter un autre voyage, j'espère que celui-là te donnera envie de boucler le sac à dos



keisha 10/06/2012 11:14

Chez nous la Loire a des bans de sable, d'où la chanson de souchon, "passe pas la Loire en été"...

Louis Elegy 09/06/2012 14:58

Très belle photo qui me rappelle bien des souvenirs de vacances.

Folfaerie 10/06/2012 10:54



Ce sont des paysages dont je ne me lasse pas, je fais d'ailleurs beaucoup de photos aussi bien de la Loire que de l'Allier. Les couleurs, la lumière et la configuration (les bancs de sable
notamment) changent au fil des saisons, c'ets superbe.



keisha 09/06/2012 06:47

grosse déception!
Je me souviens du livre de Thierry Guidet sur justement sa randonnée le long de la Loire, il y avait des rencontres, mais sans doute aussi des descriptions? Je ne me souviens plus trop.Mais pas de
nature writing pour ce dont je me souviens.
Evidemment qu'en France on peut être immergé dans la nature!
Sinon, tu peux lire le dernier Bryson promenons nous dans les bois, tu as de belles touches de nature writing, en plus de l'aventure humaine... ^_^

Folfaerie 10/06/2012 10:52



Ah, je vais me noter le Bryson en effet, et je vais essayer de trouver Guidet à la biblio.


Bah, ce livre n'est pas désagréable à lire mais j'en attendais autre chose. Et puis, j'ai regretté aussi que les lieux que je ne connais bien soient à peine évoqués (alors qu'ils y a des coins
magnifiques, notamment entre Decize et Nevers). Mais bon, ce n'est pas grave. Je vais essayer Stevenson aussi



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog