Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-10-22T16:39:00+02:00

Coriolanus (William Shakespeare/Ralph Fiennes)

Publié par Folfaerie

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/83/09/66/19798038.jpgBon, une adaptation du grand Will, je suis toujours partante, surtout si c'est l'un de mes acteurs préférés qui s'y colle. En l'occurence, voici la première réalisation de l'excellent Ralph Fiennes, la transposition de Coriolanus au XXIème siècle !


De quoi étonner car le texte lui, est respecté à lettre. Le casting est des plus intéressants. Outre Ralph Fiennes qui se réserve le rôle titre, Gerard Butler, l'acteur écossais incarnant Tullus Aufidius mais aussi Vanessa Redgrave ou Brian Cox.

On sait que Ralph Fiennes est un Shakespearien convaincu et passionné, il a d'ailleurs déjà interprété ce rôle sur scène. Ce qui surprend, c'est d'avoir transposé la pièce à notre époque. Mais Fiennes, pour qui Shakespeare est plus que jamais d'actualité, préfère s'adresser à un public non connaisseur de l'oeuvre. Je lui souhaite une belle réussite car la pièce est difficile, et son adaptation peut être délicate.

 

Pas encore de date de sortie sur nos écrans, croisons les doigts...

 

 

http://www.firstshowing.net/2011/watch-intense-uk-trailer-for-ralph-fiennes-shakespeare-coriolanus/

 

Le résumé du film  : Rome au IVe siècle avant Jésus-Christ. La population se révolte. Les riches stockent des céréales, les pauvres meurent de faim, la rébellion est dans l’air. L’une des principales cibles de la colère populaire est Caius Martius. L’orgueilleux général ne fait pas mystère de son mépris pour la plèbe. Lorsque les Volsques se massent aux portes de la ville, la situation devient critique. Ils sont menés par Tullus Aufidius. L’ennemi intime de Caius Martius est un redoutable chef de guerre. La bataille décisive, qui a lieu près de la ville de Corioles, est remportée par l’armée romaine grâce au courage de son général, Caius Martius. Sa bravoure lui vaut de porter le titre de "Coriolanus" ; il est celui qui a libéré la ville de Corioles.

 

Let me have war, say I;

it exceeds peace as far as day does night;

it's spritely, waking, audible, and full of vent.

Peace is a very apoplexy, lethargy: mulled, deaf, sleepy, insensible;

a getter of more bastard children than war's a destroyer of men.

 

http://graphics8.nytimes.com/images/2011/11/27/arts/27SUBFIENNES2_span/27SUBFIENNES2_span-articleLarge-v2.jpg

 

http://pufr-editions.fr/sites/default/files/imagecache/product_full/Coriolan1.jpg

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog