Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-03-23T11:03:00+01:00

Excalibur/L'aurore du royaume (Claudine Glot & Marc Nagels)

Publié par Folfaerie

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv52160598.jpgUn grand merci à Livraddict et aux éditions Le pré aux clercs pour ce précieux partenariat. La geste Arthurienne fait partie de ma vie depuis que je suis enfant, et la découverte des premières histoires consacrées au roi Arthur. Au fil des années, j'ai tâché de me constituer une bibliothèque plus fournie (lire mon billet sur les indispensables ici).

Claudine Glot je la connais évidemment de nom. Elle est la présidente du Centre de l'Imaginaire Arthurien, en plus d'être écrivain. Je regarde donc d'un oeil toujours favorable ses écrits. En revanche, je suis biens désolée de ne pas connaître Marc Nagels.
L'idée de départ de cet ouvrage était doublement intéressante à mes yeux. D'abord, rassembler ou condenser les versions de  Jacques Boulenger, Xavier de Langlais (je n'ai lu aucun de leurs ouvrages, je suis donc ravie de pouvoir les découvrir à travers cette compilation) et Jean Markale. Ensuite, remonter aux sources.
La plupart des écrits consacrés à la Table Ronde débutent invariablement par le règne d'Uther,  souvent au moment où il tombe amoureux d'Ygerne.
Il n'y a que Jean-Louis Fetjaine qui a donné un aperçu de l'Histoire violente de Bretagne dans Le pas de Merlin.
Claudine Glot débute elle aussi son ouvrage par les guerres entre Pictes, Saxons, Scots et le règne de Constantin. Cela rappelle les grands récits épiques celtes, comme la Geste de Chuchûlainn. La légende Arthurienne devient alors le roman de fantasy médiévale évoqué dans le quatrième de couverture.
On constatera de menus changements chez certains personnages (par exemple ici Mordred est le fils de Morcades), ce qui n'a rien d'anormal car il faut considérer qu'au fil des siècles et des auteurs, la légende s'est enrichie de nouveaux personnages (on oublie souvent l'arrivée très tardive de Galaad par exemple) ou au contraire certains autres ont eu à pâtir de partis pris tenaces, en témoigne le personnage de Morgane.
Pour toutes ces raisons, j'attends avec impatience la suite (il me semble que deux autres volumes sont en préparation).

J'ai également beaucoup aimé cet autre visage de Merlin, moins torturé que chez Michel Rio mais plus proche de celui de l'Enchanteur de Barjavel, déroutant, séduisant, changeant d'aspect à volonté, ermite préférant la solitude des vastes forêts. Les origines de Merlin sont très rapidement évoquées et c'est tant mieux, je préfère nettement l'idée de Fetjaine (il est fils d'un Elfe) plutôt que la vision chrétienne de Robert de Boron qui accomode le Diable à toutes les sauces.

C'est d'ailleurs le grand point fort du livre : oubliée la religion, place aux aventures merveilleuses (on y croise hydres, géants, fées...), aux combats épiques, et au fracas des batailles. Cette approche séduisante peut évoquer le parti pris de Marion Zimmer Bradley.Dans les Dames du lac et les Brumes d'Avalon, on assistait au déclin inéluctable des rites païens au profit de la chrétienté et de son cortège d'obligations. Le dragon s'effaçait devant la Croix.

Evidemment, certains passages m'ont rappelée d'autres romans, ou d'autres perspectives. La quête de Pellinor et sa Bête glatissante sont devenues indissociables du cycle de T.H. White. Mais, que l'on préfère telle ou telle version de la légende Arthurienne, le livre de Claudine Glot a l'avantage de présenter un résumé du meilleur de la matière de Bretagne.

L'écriture est moderne et donc accessible, il y a de nombreuses illustrations en noir et blanc de sources variées, et c'est un ouvrage complet, qui bénéficie d'un préambule intéressant, d'un glossaire toujours bienvenu et d'une bibliographie sélective (qui me donne l'occasion d'augmenter ma LAL, hélas...).
Un dernier mot tout de même sur le livre en tant qu'objet. Un travail soigné des éditions Le pré aux clercs, une très jolie couverture qui rend hommage au contenu.

Une excellente surprise que je recommande à tous les passionnés de la Table Ronde.


Voir les commentaires

commentaires

Luna 24/12/2013 13:07

Une agréable lecture pour moi, mais qui m'a laissée un peu sur ma faim...

Dup 30/03/2010 15:50


Très, très beau livre, un peu ardu pour moi, mais j'en ai apprécié quand même la lecture ;)


Folfaerie 30/03/2010 21:49



Pour ma part, je l'ai trouvé plus accessible que certains "classiques". Il y a tant d'approches de la Table Ronde, difficile de ne pas se perdre.



calypso 25/03/2010 20:06


Un chouette roman, il faut que je rédige mon billet...


Folfaerie 26/03/2010 17:05


Je vais aller le lire !


natural born dreamer - l'irlandaise 23/03/2010 22:52


un ouvrage assez pointu sur le sujet. T.H White, pour la -très- petit histoire ( the 'one and only king' - pas sûre du titre ) est cité à la fin des X-men2. Cela n'a rien à voir avec la BD
d'origine, mais av ec le fait que le réalisateur, Brian Singer est fan de légendes médiévales, et sans doute de tout ce qui a trait au Roi Arthur.


Folfaerie 24/03/2010 14:47


Ah oui ? Je ne m'en souviens pas, pourtant j'ai vu, et aimé les deux premiers X Men. Prétexte pour regarder à nouveau alors...


Véro 23/03/2010 18:41


Je vois que tous les avis sont positifs sur ce livre !


Folfaerie 24/03/2010 14:49


Oui, j'ai parcouru rapidement tous les billets et pas d'avis négatif. Remarque, ce sont toutes des fans d'Arthur qui ont lu le bouquin, fallait s'y attendre


Pauline 23/03/2010 12:56


Une superbe édition! Un très bon livre :D


Anneso 23/03/2010 11:12


rho encore un avis positif !
je le note ^^


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog