Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-10-15T06:20:00+02:00

Kornwolf (Tristan Egolf)

Publié par Folfaerie

Merci à Livraddict et aux éditions Folio pour ce partenariat. Je tourne depuis longtemps autour d'Egolf, et voilà, j'ai profité de l'occasion pour découvrir enfin son oeuvre qui me tentait et m'intimidait aussi.

J'avoue que cette lecture m'a laissée perplexe. C'est à peu près ce à quoi je m'attendais, un gros roman dense et totalement déjanté, une fable, une satire où le lecteur navigue entre scènes apocalyptiques, humoir noir et constat désespérant sur la nature humaine.

 

Quand le journaliste Owen Brynmor revient dans sa ville natale qu'il ne porte guère dans son coeur, c'est pour y semer la zizanie. Un fait divers, outrageusement amplifié par ses soins, fait ressurgir la légende du Kornwolf, le loup du maïs, autrement dit un loup-garou, qui va semer la panique dans ce coin perdu de Pennsylvannie, le fameux démon de Blue Ball qui ravagea récoltes, bétail, biens, etc.

 

C'est un véritable jeu de massacre, tout le monde en prend plein la tête : la communauté Amish, la police locale, les braves citoyens adeptes des centres commerciaux, etc. On côtoie le milieu de la boxe, celui du journalisme bref des univers variés. Sans doute l'un des points faibles du roman, ce foisonnement de personnages qu'on tente de suivre dans leurs pérégrinations, entre flics corrompus, groupes de jeunes décérébrés, membres éminents de la communauté des Gens Simples, Habits Rouges... lesquels se narguent, se méprisent, s'affrontent, se craignent dans un ballet hystérique.

 

Religion et bonne santé mentale sont apparemment incompatibles. Le souffre-douleur de cette abracadabrante histoire est le jeune Ephraïm Bontrager, flanqué d'un père immonde et d'une famille maudite sur plusieurs générations. C'est sur lui que se focalisera la peur et la haine du bon peuple, enivré de bières, d'anciennes croyances et de principes de vie quelque peu moyennâgeux.

 

On ne ressort pas indemne de cette lecture où abondent les scènes crues et violentes (la scène du Sabbat avec les jeunes et la "punition" du flic, l'affrontement entre la tante et Ephraïm, les transformations du loup-garou et la scène finale, impitoyable et ahurissante chasse à l'homme...) qui m'ont bien souvent soulevé le coeur.

 

Je dois avouer que je ne sais pas ce que je retiendrai vraiment de cette lecture. Un règlement de comptes entre l'écrivain et sa patrie ? Une satire de la classe moyenne tournée en dérision, en fable fantastique, un jugement sans concession sur les Hommes, leur faiblesse, leur lâcheté, leur veulerie ? ou tout simplement le portrait d'une Amérique dégénérée que Tristan Egolf a fini par quitter. Pour de bon.

 

Cela n'a pas été une lecture plaisante, ni facile mais je suis contente d'avoir exploré une autre facette de la littérature américaine. 

 

 

banniere-livraddict.jpg

 

 

Voir les commentaires

commentaires

clothilde 19/01/2011 10:45


L'histoire semble dure, mais originale et captivante. Je ne sais pas si je vais m'embarquer là dedans un jour ou l'autre. "les hommes, leur veulerie", c'est une vision réaliste. La problème pour
moi, c'est que beaucoup de livres que vous présentez me donnent envie de les lire ! Je constate que mes goûts sont variés finalement, mais ma priorité reste pour le genre (je ne connais pas le
terme court et exact) expédition et plutôt aux USA. Je recommence à lire grâce au blog. A bientôt.


Folfaerie 20/01/2011 19:10



J'en suis bien contente si mes billets vous donnent envie de lire


En ce qui concerne Kornwolf, je sais déjà que je ne le relirai jamais, ce n'est définitivement pas mon genre. Je ne regrette pas de l'avoir découvert, depuis le temps que j'entendais parler (en
bien) de l'écrivain mais je n'ai pas réussi à apprécier sa prose. En revanche, je m'aperçois avec les années, que je me tourne de plus en plus vers les écrivains de l'Ouest américain, ceux que
l'on appelait les écrivains de l'école du Montana. Voilà mon univers littéraire...



mazel 18/10/2010 17:05


pour l'instant il ne c'est rien passé de particulier... mais seulement arrivé à la page 85...
bises


mazel 16/10/2010 11:29


en attente de chez blog-o-book,
bises


Folfaerie 17/10/2010 19:30



Bon, j'espère que ça te plait jusqu'à maintenant ?


moi je n'ai pas le coeur assez bien accroché pour ce genre de littérature. un Egolf me suffira je crois...



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog