Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-10-06T09:32:00+02:00

L'hiver du fer sacré (Joseph Marshall III)

Publié par Folfaerie

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/9/6/9/9782070412969.jpgC'est un roman que j'ai beaucoup aimé, dans la même veine un peu romantique que Danse avec les loups. Joseph Marshall III est un écrivain Sioux Brulé. il a choisi d'entraîner son lecteur en 1740 en pays Sioux, à l'époque des premiers contacts entre Indiens et blancs.

 

En ramenant un homme blanc blessé à son campement, le guerrier Whirlwind ne se doute pas qu'il va déclencher une série d'événements plus ou moins dramatiques et troubler la paix de son village. L'auteur nous offre une vision romantique et idyllique des temps où les Sioux vivaient en paix et en harmonie avec la terre. L'arrivée des blancs et du "fer sacré", le fusil, va tout changer.

 

Joseph Marshall III a très bien su se mettre à la place de son personnage principal, exprimant ses doutes et ses craintes, ses interrogations aussi. L'homme blanc est un nouvel élément à prendre en compte dans la vie quotidienne des Sioux. Il apporte de mauvaises choses, la violence gratuite, la cupidité mais d'autres aussi, susceptibles d'améliorer le quotidien de la tribu.

Whirlwind et les siens ne peuvent mesurer les conséquences de l'intrusion de l'homme blanc dans leur monde, mais ils peuvent en tirer quelques leçons, notamment à propos du fusil.

 

Une phrase en particulier résume bien la pensée de l'écrivain, et la mienne par la même occasion : "l'homme blanc exhibe sa faiblesse : il tient son pouvoir d'un objet et non d'une connaissance", alors que l'homme rouge tire parti de ses connaissances et de sa complicité avec la nature. 

 

Une fois le roman terminé, on garde l'impression d'avoir perdu le paradis sur terre, et cela amène forcément des réflexions sur ce qu'est réellement le monde "civilisé" et l'utilité réelle du progrès, qu'il soit technique ou scientifique.

 

"- Qui fabrique les fers sacrés ? demanda Bear Heart.

-Les hommes qui ont appris à le faire, répondit de la Vérendrye.

-Tous les hommes blancs peuvent-ils le faire ?

De la Vérendrye secoua la tête. "Non. Seulement quelques uns.

- Pff ! grogna le guerrier. Chez nous, n'importe quel homme sait fabriquer un arc. Mais certains sont plus doués que d'autres.".


 

La traduction m'a beaucoup plu, elle est signée Aline Weill et Philippe Sabathé.

La couverture de l'édition poche est le détail d'un superbe tableau de Howard Terpning : Signals in the wind.

 

coup-de-coeur

 

 

challenge red power2

Voir les commentaires

commentaires

Grand-Sachem-la-Brocante 12/10/2012 22:09

Magnifique couverture en effet! Le récit semble plein d'enseignement à méditer

Folfaerie 16/10/2012 21:14



Je suis sûre que ce titre te plairait, c'est très émouvant et nostalgique.



writings2 07/10/2012 22:12

Belle découverte.

keisha 06/10/2012 13:06

Rien à la bibli, mais bon, c'est en poche...

Folfaerie 06/10/2012 19:27



Surtout qu'on pouvoir le trouver d'occasion.



chinouk 06/10/2012 11:29

Il est dans ma LAL. Ton avis me dit qu'il ne va pas y rester longtemps :)

Folfaerie 06/10/2012 19:25



Tant mieux ! J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog