Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-02-11T10:12:00+01:00

L'homme qui murmurait à l'oreille des éléphants (Lawrence Anthony)

Publié par Folfaerie

 

 

 

http://www.decitre.fr/gi/78/9782917952078FS.gif Résumé de l'éditeur : "En pleine guerre d’Irak, sous les bombes, Lawrence Anthony – le fondateur d’Earth Organization – a risqué sa vie pour secourir les animaux du Zoo de Bagdad. Le récit de ce courageux sauvetage aura un succès mondial et remportera le Prix Littéraire 30 Millions d’Amis 2010.

Avec ce nouvel ouvrage passionnant, dont l’action se situe au cœur du bush sud- africain, Lawrence Anthony se dresse cette fois en protecteur des éléphants, avec lesquels il partage une relation tout à fait exceptionnelle. « L’homme qui murmurait à l’oreille des éléphants » démontre à quel point ces animaux sont dotés d’une extrême sensibilité et d’une surprenante intelligence et combien ils doivent être préservés de tous les dangers qui les guettent. Qu’ils se rassurent, leur ange gardien y veille !"

 

http://psychic-delia.com/wp-content/uploads/2011/07/420elephant_thulathula-420x0.jpg 


Encore un coup de cœur pour cet excellent livre de Lawrence Anthony que j’avais découvert avec son premier ouvrage. Quel homme extraordinaire ! Avec son épouse, qui est Française, il gère la réserve de Thula Thula chez lui en Afrique du Sud (25000 km² quand même, ça fait rêver, non ?). 

C'est d'abord la réserve de 2000 hectares (ancienne terre de chasse) qui fut achetée, à laquelle furent les terres tribales (avec l'accord des Chefs locaux) alentour qui constituèrent ce grand projet destiné à protéger la faune sauvage, projet initié par Lawrence Anthony.

Toujours luttant contre le braconnage, ce fléau d l'Afrique, Anthony eut l'occasion d'accueillir en 1999, et pour la première fois, un troupeau d'éléphants sauvages.

 

 

C'est cette aventure qu'il nous conte tout au long du livre. Une expérience intéressante à plus d'un titre car ce troupeau avait subi un énorme traumatisme. En conséquence, la matriarche en particulier, surnommée Nana, déteste les humains, ce qui est bien compréhensible. Anthony se retrouve face à un troupeau agressif dont la chef est une spécialiste de l'évasion. Cependant, de véritables liens vont se nouer entre Anthony et les éléphants.

Cette lecture permet également d'en apprendre davantage sur la situation actuelle en Afrique du sud, d'avoir un aperçu des relations entre les tribus et les grands propriétaires blancs, de la façon dont on gère une réserve privée consacrée au tourisme vert, etc. Lawrence Anthony a l'air d'être un type formidable, et les membres de son équipe sont tout aussi passionnants à suivre.

 

Au travers des mille anecdotes et péripéties (parfois tragiques, parfois drôles), nous découvrons à quel point les éléphants sont des êtres sensibles et émotifs, et d'une grande intelligence. C'est un terrible spectacle de voir un éléphant dans un zoo ou dans un cirque quand on connaît un tout petit peu ces animaux...

La structure sociale d'un troupeau par exemple est primordiale : ce sont les femelles qui décident de tout mais tout le troupeau participe à la protection et à l'éducation des éléphanteaux. Les jeunes mâles finissent par être rejetés (ils doivent normalement aller former ou rejoindre un autre troupeau, ce qui évite les problèmes de consaguinité) mais cette dispersion se révèle très délicate lorsqu'un groupe ne doit pas sortir des limites de la réserve...


 Le livre de Lawrence se termine sur un constat plutôt optimiste : si les hommes s'en donnent la peine, les éléphants et autres grands animaux peuvent cohabiter avec l'être humain sans problème.

 

C'est décidé, je prépare mon budget pour mes prochaines vacances, direction Thula Thula !

 

PS : un troisième livre est en préparation, sur les rhinos cette fois.

 

Merci aux éditions Les 3 génies pour ce partenariat.

 

coup-de-coeur

logo lire pour agir 

 

 

http://www.ballitonews.co.za/wp-content/uploads/2011/04/Lawrence-Anthony-with-elephants.jpg

Voir les commentaires

commentaires

keisha 12/02/2012 10:45

Je rêve d'aller dans le coin aussi, mais ne sais quoi choisir (et puis, hum, le budget...)Vas y , tu nous raconteras...

keisha 11/02/2012 18:15

Je veux aussi un petit n'éléphanteau aussi mignon que sur la photo...Tu vas vraiment y aller???
Un billet pour le challenge, http://en-lisant-en-voyageant.over-blog.com/article-le-grand-retour-96887074.html
oui, il fallait bien que Lewis et Clark reviennent...

Folfaerie 12/02/2012 10:07



Et bien j'ai le projet d'aller en Afrique, avant que tout ne disparaisse vraiment... je ne m'étais pas fixée sur l'Afrique du sud, mais puisque le budget est conséquent quel que soit le pays
retenu, autant donner mon argent à quelqu'un qui oeuvre pour les animaux. Donc, je crois que Thula Thula serait un bon choix



Grand-Sachem-la-Brocante 11/02/2012 12:41

belle relation que cet homme a établie avec les elephants. Animal très intelligent on le sait maintenant!

Folfaerie 12/02/2012 10:09



J'ai beau lire des ouvrages scientifiques sur les léléphants depuis longtemps, je reste toujours estomaquée par la sensibilité et l'intelligence des pachydermes. Tu ne peux pas savoir à quel
point je regrette de ne jamais avoir eu l'occasion de les voir dans leur milieu naturel...



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog