Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-06-09T11:06:00+02:00

La pluie en poésies

Publié par Folfaerie

Il pleut encore et toujours, le potager fait grise mine, ce n'est pas encore cette année que je vais pouvoir faire des conserves... Mais je ne suis pas rancunière, voici quelques poèmes en l'honneur de la pluie.

 

La pluie

 

La pluie fine a mouillé toutes choses, très doucement, et en
silence. Il pleut encore un peu. Je vais sortir sous les arbres.
Pieds nus, pour ne pas tacher mes chaussures.

La pluie au printemps est délicieuse. Les branches chargées
de fleurs mouillées ont un parfum qui m'étourdit. On voit briller
au soleil la peau délicate des écorces.

Hélas ! que de fleurs sur la terre ! Ayez pitié des fleurs
tombées. Il ne faut pas les balayer et les mêler dans la boue ;
mais les conserver aux abeilles.

Les scarabées et les limaces traversent le chemin entre les
flaques d'eau ; je ne veux pas marcher sur eux, ni effrayer ce
lézard doré qui s'étire et cligne des paupières.

 

Pierre Louÿs

 

 

Pendant la pluie

 

Après une chaleur si dure
Tout se rafraîchit pour l'instant.
La pluie est absorbée autant
Par le roc que par la verdure.

Terrains noirs, sillons bruns et roux,
Prés et bois, les pentes, les trous,
Toute la campagne qui songe
S'en imbibe, la boit, l'éponge.

Les pauvres herbes altérées,
Les mousses du val, du coteau,
La pompent goulûment cette eau,
Qui les rendra plus colorées !

Le limon fait comme le sable
Restant sec sous son brillanté,
Il aspire l'humidité...
Et l'ornière est inremplissable.

En haut de ce chêne une pie
Savoure son humectement
Avec un tel ravissement
Qu'elle en paraît tout ébaubie.

La bergère a quitté son arbre
Pour avoir le corps plus mouillé ;
Là-bas un vieux, stupéfié,
Dans l'immobilité d'un marbre,

Ruisselle comme les feuillages ;
Moi, de mon coin pierreux, j'observe les nuages,
Au tintement de l'eau sur le gravier qui luit ;

Et je me surprends à sourire :
Ce gazouillis claquant me rappelant le bruit
Que fait l'huile fumante en une poêle à frire.

 

Maurice Rollinat

 

 

 

Ma soeur la pluie

 

Ma soeur la Pluie,
La belle et tiède pluie d'été,
Doucement vole, doucement fuit,
A travers les airs mouillés.

Tout son collier de blanches perles
Dans le ciel bleu s'est délié.
Chantez les merles,
Dansez les pies !
Parmi les branches qu'elle plie,
Dansez les fleurs, chantez les nids
Tout ce qui vient du ciel est béni.

De ma bouche elle approche
Ses lèvres humides de fraises des bois ;
Rit, et me touche,
Partout à la fois,
De ses milliers de petits doigts.

Sur des tapis de fleurs sonores,
De l'aurore jusqu'au soir,
Et du soir jusqu'à l'aurore,
Elle pleut et pleut encore,
Autant qu'elle peut pleuvoir.

Puis, vient le soleil qui essuie,
De ses cheveux d'or,
Les pieds de la Pluie.

 

Charles Van Lerberghe

 

 

 

The rainy day

 

The day is cold, and dark, and dreary
It rains, and the wind is never weary;
The vine still clings to the mouldering wall,
But at every gust the dead leaves fall,
And the day is dark and dreary.

My life is cold, and dark, and dreary;
It rains, and the wind is never weary;
My thoughts still cling to the mouldering Past,
But the hopes of youth fall thick in the blast,
And the days are dark and dreary.

Be still, sad heart! and cease repining;
Behind the clouds is the sun still shining;
Thy fate is the common fate of all,
Into each life some rain must fall,
Some days must be dark and dreary.

Henry Longfellow
 

Voir les commentaires

commentaires

Louis Elegy 22/08/2010 06:57


J'adore le dernier en VO même si je n'ai jamais rien lu de Longfellow, l'année 2010 n'est pas encore finie...


Folfaerie 22/08/2010 18:10



Ah oui, je l'avais déniché par hasard mais il faut dire que la production de Longfellow est assez conséquente. Je ne sais pas si on trouve encore chez les bouquinistes des traductions de
Longfellow, je suppose que cela devait être disponible il y a bien des années, mais je me suis fait une raison, je le lis en v.o....



kass 16/06/2010 10:59


moi idem je suis toujours un peu godiche pour tout ce qui est technique...
un grand Merci pour les poésies enfin copiées!,un grand MERCI qui fait des claquettes sous la pluie comme aujourd'hui dans ma campagne..petite pluie qui passe et réjouit le feuillage comme un
chagrin sans phrase..


kass 15/06/2010 15:38


j'aime ces poèmes _rires mouillés et pluie de pieds nus_je me souviens des pluies d'été..
TOUJOURS DOMMAGE de ne pouvoir faire un copier coller!


Folfaerie 15/06/2010 17:16



Mince, moi et le mystérieux monde des ordinateurs, ça fait deux. Je suis nulle en technique, je ne saurai malheureusement résoudre ce problème de copier-coller. Je vous les envoie par mail.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog