Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-02-18T08:35:00+01:00

La prophétie Charlemagne (Steve Berry)

Publié par Folfaerie

http://image.evene.fr/img/livres/g/9782749115702.jpgMerci à Livraddict et aux éditions Le Cherche Midi pour ce partenariat. J'aime bien lire de temps à autre un thriller politique, ou politico-historique. C'est le cinéma qui m'a fait découvrir ce genre. Mais je n'en lis pas souvent pour deux raisons : je suis souvent noyée dans le flot de parutions, et les thrillers à mon goût ne sont pas si nombreux (suis difficile, non ?). De mémoire, parmi les bons souvenirs, je citerai L'anneau du pêcheur de Jean Raspail, le cinquième cavalier de Larry Collins, La firme de John Grisham (lu en anglais) ou encore the Hunt for Red October de Tom Clancy. J'ai lu, comme beaucoup, le Da Vinci Code, distrayant et finalement sympathique même si on trouve pas mal d'invraisemblances, et j'ai apprécié Sahara de Clive Cussler qui a meublé un long trajet en train, et dont le héros, Dirk Pitt est l'archétype de l'aventurier.

J'aime  donc particulièrement les enquêtes qui dévoilent des complots et mettent à jour des secrets extraordinaires surgis du passé. ça tombe bien, les Américains adorent ça aussi. Ce sont les spécialistes des traques improbables, des aventuriers risquant leur vie pour une statuette vieille de plusieurs siècles, des complots effrayants, et j'en passe.
La prophétie Charlemagne me tentait par son titre et son résumé. C'est un énorme roman de plus de 600 pages dans lequel le héros, Cotton Malone, travaillant pour une agence gouvernementale (enfin plus ou moins en retraite, mais bon, on ne quitte pas si facilement ce milieu...), enquête sur les circonstances de la mort de son père, survenue bien des années plus tôt. Evidemment ce décès est relié à un certain nombre d'événements classés "secret défense" qu'il aurait mieux valu laisser dormir... trop tard. Cette quête va l'amener à côtoyer une famille Allemande pour le moins étrange, dont le passé nazi remonte à la surface. Ajoutez à cela un gradé de la Navy complètement parano et sans scrupules, plusieurs tueurs à gages, des intrigues à gogo à la Maison Blanche, une civilisation perdue et vous aurez une idée du sujet.

Il y a de bonnes choses : le sujet est original, et l'auteur a pris la peine de faire quelques recherches historiques : un petit rappel des événements liés au règne de Charlemagne - en prime on a droit à une visite complète de la cathédrale d'Aix-la-Chapelle - (Eginhard a bien existé), l'évocation de cet institut de recherche allemand, l'Ahnernerbe, co-fondé par Himmler. A ce propos, les nazis qui étaient obsédés par l'idée de revendiquer leurs origines Aryennes, ont monté quantité d'expéditions, parfois sur des motifs assez farfelus, comme la recherche de l'Atlantide. (Rien d'étonnant si ce sont donc les Nazis qui courent après l'Arche d'Alliance dans le premier opus des aventures d'Indiana Jones...). Est également évoquée la fameuse
carte de Piri Reis, sujette à polémique. J'ai particulièrement apprécié les retours dans le passé : l'histoire du sous-marin, mystérieuse et angoissante, et la découverte des manuscrits dans le tombeau de Charlemagne, tout à fait étonnante. Enfin autre détail important pour moi : pas de crimes glauques et sordides, pas de langage grossier...

Mais il y a aussi des choses moins bien. Cotton Malone poursuit son enquête avec le concours de cette famille Allemande, et notamment les deux femmes fatales,
Christl et Dorothea Oberhausser, des jumelles qui se détestent. Parallèlement, il est aidé par deux autres agents, Stéphanie Nelle et Edwin Davies, parachutés par le président des Etats-Unis en personne, et qui suivent une autre piste. Enfin, nous suivons également les nombreuses manigances du big boss de la Navy, Ramsey qui doit faire face, entre autres, à l'une des conseillères du Président, Mc Coy. C'est beaucoup. Car chaque chapitre se situe dans un lieu différent, et on doit suivre trois intrigues parallèles. C'est un peu trop éclaté, d'autant que s'intercalent des passages des fameux manuscrits secrets retrouvés dans le tombeau de Charlemagne. L'hypothèse échafaudée par Berry dans son roman n'est d'ailleurs point trop abracadabrante, ce peut être un amusant sujet de recherches.

L'écriture est simple, mais adaptée à ce genre de romans, les dialogues en revanche m'ont posée problème.
En fait, c'est la toute dernière partie du roman qui ne m'enthousiasme pas : On frôle parfois le ridicule, et j'avais peine à imaginer que dans certaines situations si peu banales, des gens puissent se parler de cette façon. Les improbables retournements de situation finissent par altérer l'intrigue. Je crois que ce sont des choses qui peuvent peut-être mieux passer sur un écran (d'ailleurs le roman, dans son découpage, est tout à fait destiné à être adapté au cinéma) mais dans un livre, ça pêche un peu. Dernière chose, le rythme s'accélère brusquement, chaque chapitre est scindé en une multitudes de courtes scènes, chacune centrée sur les trois intrigues. C'est certainement supposé augmenter le suspense, mais ça m'a irritée.

En conclusion, je dirai que dans son genre c'est un bon roman, qui souffre de sa longueur (il aurait vraiment gagné à être raccourci d'une bonne centaine de pages) et qui aurait dû être plus soigné au niveau des dialogues. Ce qui n'empêche pas que j'ai pris du plaisir à sa lecture...


A lire également, l'avis de Frankie.

Voir les commentaires

commentaires

Véro 06/03/2010 11:13


J'ai enfin publié ma critique et franchement j'ai adoré ce livre.


myriam 03/03/2010 22:17


C'est sur que c'est un cas de conscience terrible de ne pas finir un livre d'un partenariat et de faire une critique négative mais là, impossible... J'ai mis 20 jours pour lire 150 pages environ
alors que d'habitude je dévore les livres... J'ai vraiment eu mauvaise conscience à abandonner, à tel point que je l'ai repris en espérant avoir LE déclic... rien à faire. La critique a été
difficile à faire. Comme toi, j'ai mauvaise conscience à descendre un livre que l'on m'a offert et pour lequel Livraddict s'est décarcassé pour trouver une maison d'édition nous faisant
confiance...
J'ai lu plusieurs critiques super enthousiastes et je me demande si je ne suis pas passée à côté de quelque chose... Le pire, c'est que je n'ai même pas forcément envie de connaitre le dénouement
de l'histoire :-/ alors que... je lis quasi toujours la fin d'un livre à mi parcours... Là, non...
Comme on dit, les goûts et les couleurs...


myriam 03/03/2010 21:46


J'ai moi aussi "lu" ce livre dans le cadre du partenariat... En fait, je ne l'ai pas fini... Impossible d'avancer, je me suis endormie dessus. J'ai essayé plusieurs fois d'y revenir, me suis fait
une antisèche, rien à faire... Et quand je lis que la fin est moins bien que le reste... ça ne me donne pas envie d'y arriver !


Folfaerie 03/03/2010 22:07


Je comprends, et du coup ce que tu dis me rassure. C'est vraiment le dernier tiers qui est mal ficelé et
certains dialogues dépourvus d'intérêt. Devant toutes les autres bonnes critiques (j'en ai lues sur partage lecture) je me suis dit que c'était moi qui étais décidément très difficile.
Je crois que je vais durcir mes critères de sélection pour les partenariats car j'avoue que moi aussi j'ai eu du mal à m'enthousiasmer pour le roman. Il faut croire que c'est un genre qui ne me
réussit pas. Pourtant mon billet n'est pas trop dur sur ce livre car j'avoue avoir des scrupules à lister tous les défauts d'un livre qu'une maison d'édition me permet de découvrir gratuitement...
cruel dilemne !


Frankie 01/03/2010 12:57


C'est vrai que sans les Oberhauser, l'histoire aurait été nettement meilleure !


Frankie 01/03/2010 11:54


Tout à fait d'accord avec toi sur la fin et sur certaines situations ridicules !


Folfaerie 01/03/2010 12:38


Et encore, je ne suis pas entrée dans les détails pour ne pas trop en dévoiler. je voulais aussi insister sur la famille allemande, dont tu dis justement qu'elle est une caricature. Tout à
fait d'accord !


100choses 19/02/2010 13:47


Il est dans ma LAL, malgré ces quelques reproches, il me tente vraiment beaucoup.


Folfaerie 20/02/2010 10:19


En tout cas, le cadre historique est original, ça permet de se remettre quelques petites choses en mémoire.


Marie L. 18/02/2010 18:50


Hmmm... J'aurais bien peur de m'y perdre!


Folfaerie 18/02/2010 19:51


Je dois bien reconnaître que je suis difficile aussi... et puis je ne lis pas assez ce genre (tu noteras mes maigres références...) pour dire si c'est un défaut commun à ce type de
thrillers, ou non. C'est pour ça que je suis curieuse de lire les autres avis des lecteurs sélectionnés (nous étions 5 je crois).


Anneso 18/02/2010 10:19


tout à fait le genre de livres qu'adore mon papa. merci pour cette idée de cadeau ;) et bien sûr, après qu'il l'ait lu, je lui piquerai !


Folfaerie 18/02/2010 19:49


Tiens quelle bonne idée Reste plus qu'à espérer que vous aimerez tous les deux !


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog