Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-05-15T20:12:00+02:00

La reine Margot (Alexandre Dumas)

Publié par Folfaerie

Voilà le premier volume de la trilogie sur les guerres de Religion (il sera suivi de La dame de Monsoreau et Les quarante-cinq).


Catherine de Médicis règne, toute puissante, sur la France que gouverne tant bien que mal l'un de ses fils, Charles IX. Elle règne également sur ses autres enfants :  Henri duc d'Anjou, François duc d'Alençon, et sa fille Marguerite. Le roman s'ouvre sur le mariage de Marguerite de Valois, surnommée Margot, et Henri de Bourbon, roi de Navarre. Ce mariage entre une catholique et un protestant est destiné à ramener la paix dans le royaume. Mais Catherine et le roi Charles IX se préparent dans l'ombre à mater le parti protestant. Les frères de Charles complotent également pour prendre sa place et Henri de Navarre ne songe qu'à défendre sa vie.

Intrigues, alliances, complots, trahisons vont se succéder tandis que Margot entretient une tendre liaison avec un gentilhomme protestant, La Mole. Commence alors une lutte âpre et sans merci entre les deux camps, dont le point d'orgue sera le massacre de la Saint-Barthélémy. Charles IX, roi fantasque, d'une méfiance maladive, et perpétuellement sous l'influence de sa mère, finit par se prendre réellement d'amitié pour son beau-frère Henri (le futur Henri IV), au grand dam de Catherine de Médicis.

Après bien des événements tragiques, Charles IX succombe à un mystérieux empoisonnement et meurt sans pouvoir assurer le trône à Henri de Navarre. C'est donc le duc d'Anjou, qui entre temps a été sacré roi de Pologne, qui revient en France pour prendre la succession de son frère, sous le nom d'Henri III. Quant à Margot, elle ne peut sauver son amant, que l'on accuse de la mort du roi, et doit fuir sur les terres de son époux, qu'elle n'a jamais cessé de soutenir.



Dumas s'est plongé avec bonheur dans cette période trouble, restituant avec talent le vieux Louvre et ses fêtes incroyables, où les protagonistes se perdent, se croisent et s'épient dans le labyrinthe des passages secrets. Tout le monde intrigue, complote, mais sans jamais oublier son propre plaisir, ce qui nous vaut un roman à la fois sanglant, où dominent les massacres, les poignards et les empoisonnements, et voluptueux, notamment grâce à Margot dont la beauté était sans pareille et les amants innombrables. Roman un rien pervers aussi : Margot entretient des rapports troubles avec ses frères, tandis que Charles IX, contradictoire et ambigu, aime à se repaître du spectacle de la violence...

Les personnages principaux, La Mole, Coconnas, Henri de Navarre et quelques autres, ont d'ailleurs cette faculté de courir au massacre avec rage et haine (les hommes s'étripent, s'égorgent sans hésitations ni regrets) puis de regagner avec autant de plaisir la couche de leurs belles maîtresses. Comme toujours chez Dumas, le cadre historique fournit autant de prétextes à mêler intrigues amoureuses et faits d'armes comme il les affectionnait. Si l'on ne retrouve point ici de héros à la mesure des Mousquetaires, ou de figure solitaire à la Bussy d'Amboise (dans La dame de Monsoreau), Dumas introduit tout de même une attachante histoire d'amitié entre un catholique et un protestant, Coconnas et La Mole, seul sentiment désintéressé de toute cette épopée, où plane l'ombre inquiétante de la redoutable Catherine de Médicis.

Signalons enfin que ce roman a donné lieu à une adaptation cinématographique remarquée, celle réalisée par Patrice Chéreau en 1994, avec Isabelle Adjani dans le rôle titre. Pour ma part, j'avais été impressionnée par la performance de Jean-Hugues Anglade dans le rôle de Charles IX.


PS : mon billet est la reprise d'une fiche que j'avais écrite pour le site de la société des amis d'Alexandre Dumas.  Comme je n'ai pas le temps de lire un classique ce mois-ci pour le défi de MarieL., ça me semble être une solution avantageuse...

 

   defi_classique.jpg

Voir les commentaires

commentaires

Luna 17/10/2013 10:22

Un roman que j'ai adoré !

Folfaerie 18/10/2013 09:44

tu as lu la trilogie ? mon préféré c'est la dame de Monsoreau, ah, que c'est bien.....

soukee 18/05/2010 08:29


Merci beaucoup pour ces conseils de lecture ! Je reviendrai te dire ce que j'en ai pensé !


l'irlandaise 17/05/2010 00:17


vu en film, et beaucoup aimé, mais je ne l'ai pas lu ! l'alexandre dumas que je préfère c'est le comte de monte cristo, j'adore cette histoire eternelle de vengeance !


Folfaerie 17/05/2010 22:07



C'est difficile de choisir mais je dirai que mon top 3 serait : Les trois mousquetaires, la dame de Monsoreau, le comte de Montecristo.



soukee 16/05/2010 19:02


Non, c'était mon premier et c'est vrai que, par la suite, entraînée dans d'autres lectures je n'ai pas réitéré ma découverte de cet auteur... Mais je ne m'avoue pas vaincue, loin de là ! Que me
conseillerais-tu ?


Folfaerie 17/05/2010 22:08



La dame de Monsoreau, ou le comte de Montecristo, ou les compagnons de Jehu ou Joseph Balsamo. Ou, olus court et plus fantastique : le meneur de loups, les 1001 fantômes par exemple...



L'Ogresse 16/05/2010 14:31


Oh, tu me donnes vraiment envie de lire du Dumas avec ce billet !


Folfaerie 16/05/2010 18:45



Tant mieux  Et si tu peux rajouter La dame de Monsoreau tant qu'on y est...



soukee 16/05/2010 13:25


Je l'ai lu il y a deux ans, après avoir visité le château de Chenonceau, et j'avais eu beaucopu de mal avec la lenteur de ce roman. L'intrigue m'avait captivée, mais je suis restée de marbre face à
l'écriture de Dumas...


Folfaerie 16/05/2010 18:44



Dommage. Sur les quelques 300 oeuvres que DUmas a écrites ou co-écrites, certaines ne sont pas impérissables mais la reine Margot fait partie de ses meilleurs, comme le cycle de la révolution,
les Trois mousquetaires et bien d'autres. Tu as essayé d'autres Dumas ?



lecandidelitteraire 16/05/2010 13:13


merci de l'info ! :D)


Anne Sophie 16/05/2010 12:01


à découvrir...
je te conseille les 5 tomes des Mémoires d'un Médecin de Dumas... c'est genial :)


Folfaerie 16/05/2010 13:14



Mais c'est déjà fait  j'avais dévoré Joseph Balsamo en un temps record, un grand souvenir de lecture.



Véro. 16/05/2010 10:45


Le film ne m'avait pas du tout plu et le livre ne me tente guère à vrai dire.


Folfaerie 16/05/2010 13:13



Je peux comprendre que le film ne t'ait pas plu, moi je l'ai aimé la seconde fois que je l'ai vu. Mais le roman reste un des grands crus dumasiens.



Frankie 16/05/2010 10:28


Il me semble avoir lu ce livre après avoir vu le film La Reine Margot mais je l'ai un peu oublié. En revanche, j'adore La Dame de Montsoreau ! :)


Folfaerie 16/05/2010 13:12



La dame de Monsoreau figure parmi mes livres préférés, je l'ai lu plusieurs fois. J'adore l'histoire d'amour tragique entre Bussy et Diane. Bussy est vraiment une des grandes figures héroïques de
Dumas... Et que dire des dialogues ? et de la relation entre le roi Henri et Chicot ? Vraiment excellent !!



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog