Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-09-16T06:21:00+02:00

Le jardin féérique (Cicely Mary Barker)

Publié par Folfaerie

fe74c7810686f2f885bc2aeb4ba49713.jpgQuelle merveilleuse idée d’avoir présenté cette illustratrice anglaise, que notre pays continue consciencieusement d’ignorer hélas, alors qu’elle est fêtée et reconnue partout ailleurs. Elle est, avec Margaret Tarrant, Beatrix Potter, Arthur Rackham et quelques autres, l’un des incontournables piliers de l’art fantastique, ou féérique devrai-je écrire, car elle a voué sa vie et donc sa carrière artistique, à faire renaître ces gracieuses créatures qu’on ne semble rencontrer qu’au Royaume-Uni.

Comme pour beaucoup d’autres gens à cette époque, la croyance aux fées répondait au besoin de fuir cette société industrielle qui allait définitivement défigurer l’Angleterre, et qui blessait le cœur de ceux qui préféraient une vie simple, proche de la nature.

La campagne anglaise abritait, et abrite peut-être encore, des fées et des lutins, créatures insouciantes vivant en parfaite harmonie avec le monde végétal.

 

Cicely était douée pour le dessin certes, mais elle était aussi une excellente botaniste, et chacune de ses fées, chacun de ses petits elfes, est attaché à un végétal en particulier. essentiellement des essences rustiques, hôtes des bois et des haies qu’elle chérissait tant.

Les fées sont les protectrices des fleurs sauvages, du sorbier, du troène, du sureau, du noisetier, évoquant la nature ordinaire, celle que Cicely ne se lassait jamais de contempler. Les illustrations sont accompagnées  de courts poèmes, frais et légers comme une brise de printemps.

 

La fée des faines

 

Ah que le hêtre est heureux et beau,

Qu'il est majestueux et grand !

Chaque mois son aspect est nouveau,

Mais toujours il reste élégant :

 

Même sans feuilles il nous charme encor,

Et bien plus quand il reverdit,

Et plus que tout quand ses feuilles d'or

Brillent dans l'azur infini.

 

Alors s'abat une pluie de faines,

Lancées par une main polissonne,

on les voit voler par centaines,

Dans les forêts, quand vient l'automne !

 

Les petites créatures ont la grâce enchanteresse des enfants qui régnaient sur le maison de Cicely, et qui furent ses modèles pendant de nombreuses années.

Pierre Dubois, notre spécialiste français de la féérie, ne pouvait manquer évidemment de présenter cette femme hors du commun et il a donc signé la très belle présentation de cet ouvrage, une biographie bien poétique de Cicely Mary Barker qui m’a enthousiasmée. A eux deux, ils donnent non seulement envie de relire Peter Pan, Alice ou le Seigneur des Anneaux, mais aussi de planter dans son jardin des fleurs et des arbres vénérables dans l’espoir d’y accueillir, outre la petite faune sauvage, les fées de notre enfance.

 

Voir les commentaires

commentaires

Cocco 26/05/2015 18:32

Le post n'est pas récent mais c'est tout de même un plaisir de tomber sur cet hommage...
Oui, la féerie est avant tout dans la nature et tout près dans nos jardins. J'en ai la preuve chaque jour si je regarde bien... ;-) J'ai même eu droit à des "ronds de fées", pas ceux avec les champignons mais ceux avec les herbes hautes... J'ai eu la chance de voir la fée qui avait pris l'apparence d'un chat (si si, véridique !)...
Merci pour cette parenthèse enchantée.

Cocco 26/06/2015 17:21

Désolé, je réagis avec un décalage horaire (décidément ! Probablement enlevée par les elfes ! ;-) ).

On peut être cartésien et rêveur ; il paraît que les fées apparaissent aux yeux de ces derniers... ;-)
Les chats restent des animaux mystérieux, même ceux que l'on croit connaître... Je pensent qu'ils cachent tous une bonne fée en réalité... :-)

Folfaerie 28/05/2015 21:56

J'ai eu la chance de trouver une seule fois un rond de fées, même si une personne très terre-à-terre a essayé de me convaincre que certains champignons ont la faculté de pousser en cercles ;-)). Bien sûr, on peut porter un regard cartésien sur toutes les jolies surprises de la nature ou bien accepter de croire que les fées de notre enfance ne sont jamais très loin. Il y a un autre livre que j'aime beaucoup, c'est celui de Conan Doyle "les fées sont parmi nous".
Bon, j'ai plusieurs chats à la maison, mais je ne crois pas qu'ils soient des fées hélas...
Merci beaucoup pour ce petit échange.

Loula 21/09/2010 21:09


En effet les dessins ressemblent un peu à du Rackham, non? Tu donnes envie d'aller y voir de plus près!! (et quand j'étais petite, je suivais scrupuleusement les conseils de mon livre sur les
gnomes pour en avoir dans son jardin!!)


Folfaerie 22/09/2010 20:44



Ah  ? non, je ne trouve pas , ni dans les couleurs, ni dans la représentation des fées...


Moi aussi j'aménage certaines choses dans mon jardin pour les fées. Je ne les vois pas mais ça ne signifie pas qu'elles en sont absentes...



Lynnae 16/09/2010 16:53


Quels dessin magnifiques ^^ merci pour cette découverte !


Folfaerie 20/09/2010 18:35



C'est frais et délicat, et le fait d'avoir marié la nature aux fées m'a beaucoup plu.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog