Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-06-23T21:00:00+02:00

Le loup autrefois en forêt d'Orléans (Jacques Baillon)

Publié par Folfaerie

Si vous aimez le loup, et si vous êtes féru d'Histoire, voilà un livre qui devrait vous plaire.

 

Voilà le résumé de l'éditeur :

La disparition officielle du loup date des années 1930. Cette disparition s’explique par la progressive humanisation du territoire, via l'élevage et la déforestation surtout. Elle s'explique aussi par une politique volontariste d'extermination de l'animal, considéré comme un ennemi des hommes, tant en termes d'occupation des territoires ruraux que de prédation sur les troupeaux, ressources alimentaires et financières (chasse intense, piégeage, empoisonnement). Au début du XIXe siècle, la courbe de la population lupine en France s'infléchit déjà  inéluctablement vers le bas, Bientôt seuls subsisteront quelques noyaux isolés de population et on n'observera plus que de rares individus erratiques. La forêt d'Orléans, la plus grande forêt domaniale de France fut de tout temps fréquentée par ces carnivores. C'est leur histoire que nous conte Jacques BAILLON.

 

Ce patient travail de recherches a permis de mettre en lumière le rôle joué par le loup dans l'histoire locale et les traces qu'il a laissées dans de nombreux domaines. Il ressort des différents témoignages, récoltés au fil des siècles, que chroniqueurs et historiens dressaient un portrait à peu près identique de Canis lupus : une bête fauve qui faisait peur, qui était accusée de dévorer des enfants, de tuer les gens faibles et malades, de s'attaquer aux animaux domestiques, bref de semer terreur et zizanie. Les registres paroissiaux ressemblent à de mauvais contes pour enfants où le loup est responsable de bien des méfaits. On y trouve notamment mention d'un cousin de la bête du Gévaudan, appelé la bête d'Orléans (original, non ?), et de loups-garous.

 

Suivent ensuite plusieurs chapitres consacrés à la chasse au loup, aux lieutenants de louveterie, etc. On y apprend des choses édifiantes, comme "En 1882, par exemple, tuer une louve pleine rapportait 150 francs alors qu'un ouvrier gagnait deux francs par jour ! Un excellent moyen d'arrondir ses fins de mois pour une population rurale globalement pauvre".

 

Les tous derniers chapitres sont consacrés aux descriptions de l'animal faites par les anciens naturalistes. Certains font preuve d'un peu plus d'objectivité en admettant que la plupart des méfaits reprochés aux loups sont des contes de bonne femme.

Résultat de ce massacre acharné, le loup disparait définitivement de la forêt d'Orléans à la toute fin du XIXème siècle.

 

Cette lecture m'a laissée un goût amer. Elle permet de mieux comprendre les préjugés des gens de ces époques éloignées, leur ignorance à propos du loup, et le lourd tribut que ce  dernier a payé à la bêtise humaine. A lire tout ceci, je me dis que la situation n'a que très peu changé pour le loup, une si légère  amélioration... car les mentalités sont si difficiles à faire évoluer...

Un ouvrage, agrémenté de belles photos,  qui n'apportera que peu d'informations aux connaisseurs du loup, mais qui plairont certainement aux habitants de la région, intéressés par l'histoire locale et la nature.

 

Merci aux éditions CPE pour ce partenariat.

 

Voir les commentaires

commentaires

Louis Elegy 28/06/2011 07:41


J'aime beaucoup cet animal et le destin qu'on lui a réservé au fil des années n'est pas éloigné de celui de l'ours, l'homme tua implacablement tout ce qui entrave sa domination, quitte à gonfler la
sauvagerie de ses opposants. Merci de nous parler de la nature et de livres que je n'aurai pas forcément entendu parlés si tu n'étais pas là.


Folfaerie 02/07/2011 22:18



Tout à fait, il y a une fronde anti grands prédayeurs en France qui me parait bien dangereuse dans la mesure où cela revient à nier, ou à vouloir effacer ce que notre monde comporte encore un peu
de sauvage. L'Homme est un grand trouillard, intolérant et dominateur, heureusement toutefois que certaines personnes font exception à cette désolante règle :-))



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog