Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-07-06T21:10:00+02:00

Le sang des elfes (Les chroniques des elfes)/J.L. Fetjaine

Publié par Folfaerie

C'est avec un immense regret que j'ai tourné la dernière page de ce troisième tome qui clôt la Chronique des Elfes (définitivement ?).

Au fil des années et de mes lectures, je me suis attachée au peuple des Elfes, principalement ceux de Tolkien, je dois l'avouer, mais aussi aux Elfes de Fetjaine, depuis la première trilogie. Dans cette dernière partie, même si Lliane est toujours à l'honneur (elle est à présent reine), les personnages de Gaël, l'Elfe par qui tous les événements funestes de la première trilogie suviennent, et de Till le Daerden notamment, sont longuement développés, pour mon plus grand plaisir car ces deux-là sont présents tout au long des 6 livres et chacun d'eux est très important.

 

A nouveau il est question d'alliances, de trahisons et de guerre. Et quelle guerre !  Les elfes vont devoir payer un lourd tribut...

Les armées de Celui qui ne peut être nommé se sont attaquées aux Nains, puis envahissent les marais où vivent les Elfes. Pendant ce temps, et après de longues négociations, le royaume de Logres décide enfin d'aider les autres peuples, la guerre peut commencer...

 

"La nuit, heureusement, couvrit ce spectacle de désolation. Les Elfes s'étaient retirés sous la forêt, les hommes derrière leurs fortifications de branchages, au confluent des deux rivières. Lliane et Pellehun n'avaient échangé que quelques mots, l'esprit vide, les membres lourds. La rapidité avec laquelle les monstres s'étaient repliés démontrait s'il en était besoin qu'il n'y avait ni victoire ni défaite, tout au plus une trêve nocturne avant une nouvelle journée de carnage...".

 

Plus encore que dans les précédents volumes, j'ai constaté à quel point le roman est aussi bien un roman historique qu'un roman de fantasy. La montée en puissance de la chrétienté, la cérémonie du couronnement de Pellehun, la vie des Elfes à Eliande, celle des Nains de la Montagne Noire, etc. autant d'éléments qui forment un équilibre parfait entre ces deux genres.

 

J'émets souvent des réserves sur les personnages des femmes, toujours trop ceci ou pas assez cela, mais j'ai trouvé une véritable héroïne en Lliane, l'une des figures féminines parmi les plus intéressantes en Fantasy.

 

De nombreuses choses m'ont interpellée au cours de ma lecture, de l'importance (et la trop grande puissance) de la religion, la communion avec la nature, la soif de pouvoir qui conduit sans cesse les peuples à se faire la guerre, la nostalgie et la fin d'un monde merveilleux. Outre le style de Jean-Louis Fetjaine, ce sont tous ces éléments qui font du cycle des elfes une oeuvre d'importance en fantasy française. En tout cas moi, j'ai succombé à leur charme dès les premières lignes, et j'espère bien que le peuple d'Eliande renaîtra sous la plume de cet écrivain magicien.

 

Mon coup de coeur pour les 3 volumes de la Chronique.

 

coup-de-coeur

 

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Véro. 09/07/2011 20:53


Vu que j'avais eu du mal dès le premier que je n'ai d'ailleurs pas fini, je crois bien que je ne lirai jamais celui-ci !


Folfaerie 10/07/2011 10:03



Effectivement, il vaut mieux ne pas insister. Je suis assez surprise de constater à quel point Fetjane divise : certain(e)s lecteur(trice)s y sont vraiment allergiques !



Walpurgis 07/07/2011 10:22


Il faut que je e lance dans ces chroniques qui ont l'air bien alléchantes !!!


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog