Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-08-31T06:18:00+02:00

Le Silmarillion (J.R.R. Tolkien)

Publié par Folfaerie

Et voilà, première oeuvre de Tolkien chroniquée dans le cadre du challenge Middle-Earth...

 

Oeuvre posthume recomposée et publiée par Christopher Tolkien, le Silmarillion regroupe les récits et légendes de la création d'Arda et donc de la Terre du Milieu. Ce sont des fragments, parfois sans liens ou cohérence car Tolkien les retravailla tout au long de sa vie mais qui gardent toujours un fil conducteur.

 

On passe ainsi de Ainulindalë, lorsqu'Eru crée Arda à travers la Musique des Ainurs à l'Histoire des Valar et des Maiar d'après les récits des Eldars, avant d'en arriver au Quenta Silmarillion, la fameuse histoire des Silmarils. On retrouve ici certaines connaissances comme Cirdan ou Galadriel, et on peut enfin lire les magnifiques récits consacrés à Beren et Luthien ou encore Turin. 

Dans une quatrième partie, Tolkien retrace l'histoire de Numenor, sa gloire et  sa chute.

Le Silmarillion se clôt avec les Anneaux du pouvoir et le troisième âge où le lecteur encore habité par le Seigneur des Anneaux retrouvera avec délices de vieux amis... 

 

Le Silmarillion s'apparente grandement aux grands sagas nordiques, par le sujet et la construction. La fatalité des Dieux, le destin tout tracé de certains personnages, les quêtes... A lire absolument le récit sur Beren et Luthien (qui préfigure l'histoire liant Aragorn à Arwen) où nous croisons le grand chien Huan et le loup Carcharoth.

 

Il est intéressant d'en savoir beaucoup plus sur les Elfes. De ma lecture du Seigneur des Anneaux, j'avais gardé une image des Elfes bien précise et flatteuse. Surtout en comparaison des hésitations et des faiblesses des Hommes. Mais avec le Silmarillion, on découvre que parmi ce noble peuple, certains ont succombé au côté obscur de la Force, surtout par orgueil, et qu'il résulta bien des malheurs, et notamment des luttes fratricides.

 

Alors Celegorm se dressa dans la foule et tira son épée en s’écriant : « Qu’il soit un ami ou un ennemi, qu’il soit démon ou Morgoth, ou Elfe, ou fils des Humains, ou de toute autre créature vivante sur Arda, ni la loi ni l’Amour, ni l’alliance des enfers ni la puissance des Valar ou de quelque sorcellerie ne pourra le protéger de la haine  des fils de Fëanor, celui qui prendra ou trouvera  un Silmaril pour le garder. Car les Silmarils sont à nous seuls, jusqu’à la fin du monde ».

 

Le personnage central qui est cause des événements tragiques de cette vaste épopée est bien évidemment Morgoth, autrefois Melkor le Valar. N'oublions pas que Sauron n'était rien d'autre que son vassal... Il trame, complote, sème le doute et la jalousie, ivre de vengeance et avide de pouvoir. Le Premier Age est ponctué de guerres et de trahisons. On croise le dragon Smaug, les Balrogs et bien évidemment les Orcs. C'est relativement sombre et sanglant. 

 

Certains récits ne sont que des descriptions, toujours riches et intéressantes, d'autres sont composés de faits héroïques, d'actes désespérés, la plupart sont poignants, à l'image du cruel destin des fils de Fëanor, liés par ce terrible serment.

 

Extrait du dialogue entre Morgoth et Hurin : « Tu dis vrai, répondit Morgoth. Je suis l’Ancien Roi : Melkor, le premier et le plus puissant des Valar, qui fut avant que le monde ne fut,, et qui fit le monde. L’ombre de mon dessin se projette sur Arda, et tout ce qui s’y trouve se soumet lentement et sûrement à mon vouloir. Mais sur tous ceux qui te  sont chers, ma pensée pèsera comme un sombre brouillard fatidique, et elle les plongera dans les ténèbres et la désespérance. Partout où ils iront le mal règnera. Dès qu’ils parleront, leurs paroles seront de mauvais conseil. Tout ce qu’ils feront se retournera contre eux. Ils mourront sans espoir, maudissant et la vie et la mort ».  

 

Le Silmarillion est, à mon humble avis, une oeuvre capitale pour mieux comprendre les événements du Seigneur des Anneaux. La lecture n'en est pas si difficle, à condition de s'habituer aux nombreux double-noms de certains personnages (selon la langue) et de s'aider des arbres généalogiques et des cartes pour mieux s'y retrouver, car il est vrai que les récits abondent en personnages importants, tant du côté des Elfes que des Humains.

Une vaste fresque, épique, riche et dense qui me ravit toujours. Enfin, comment ne pas être confondue et ébahie devant l'ampleur de l'oeuvre de Tolkien ? Il a su créer un monde neuf et original, à la fois beau et triste, où la nature tient une grande place... Une oeuvre qui n'a pas d'équivalent à ce jour, qu'on se le dise !

 

Voir les commentaires

commentaires

Ptitelfe 31/08/2011 14:30


J'adore ton article! Je vais le lire certainement la semaine prochaine, et je t'avoue que ton avis m'a convaincu et éloigne les craintes que j'ai par rapport à la compréhension! En plus, je suis
curieuse de voir l'histoire de Beren et Luthien (j'avais adoré leur chanson dans le SDA)


Folfaerie 01/09/2011 18:04



Tant mieux si j'ai pu te convaincre. Il y a de tout dans le Silmarilion, de la noirceur, de la poésie, de l'aventure, de l'épique et du romantisme... qui dit mieux ? Je lirai ton avis avec
plaisir.



Walpurgis 12/02/2011 23:01


J'ai été épatée par cette oeuvre incroyable de Tolkien et comme tu dis ça explique beaucoup de choses sur les autres récits de la Terre du Milieu.


Folfaerie 13/02/2011 11:56



Et puis ce qui est bien, c'est que l'oeuvre est tellement riche qu'on peut la relire presque indéfiniment



Angie 02/09/2010 11:27


Je ne me suis pas inscrite à ce challenge, mais découvrir ce livre fait parti de mes projets. C'est drôle, j'en parlais avec des collègues et on trouvait vraiment intéressant de découvrir les
origines de la Terre du Milieu!!
oui cela me tente vraiment et ton avis en plus de beaucoup d'autres me conforte dans mon idée!!


Folfaerie 03/09/2010 22:36



Je ne peux que t'encourager à le lire, d'autant que non seulement on découvre en effet les origines de la Terre du Milieu, mais surtout on découvre les récits les plus beaux et les plus poignants
de l'histoire des Elfes.



Tigger Lilly 02/09/2010 10:35


Faudrait que je le relise. J'avais eu du mal à l'époque, mais j'étais un peu jeune peut être et je connaissais bien moins l'univers de Tolkien.


Folfaerie 03/09/2010 22:35



Bonne idée, parfois il faut attendre quelques années avant de se plonger dans certaines lectures.



Céline 01/09/2010 15:49


Je suis totalement d'accord avec ton billet, en particulier sur les elfes. Je m'attendais à des personnes nobles, vertueux, sages, un peu chiants en fait, et bah non, pas du tout ! Ils ont aussi
leurs gros défauts, et finalement, ils font plus de conneries que les humains !


Folfaerie 03/09/2010 22:34



Ils on ont fait plus que les humains avant le troisième âge, oui. Après les choses s'inversent et les Elfes, forts de leur Histoire et des multiples désastres subis, deviennent plus sages et plus
fotrs que les Hommes (à l'exception d'Aragorn bien sûr...). Ils conservent donc ma préférence...



Louis Elegy 01/09/2010 07:37


Il est grand temps, je crois, de retourner en Terre du milieu... Je n'ai lu que "Le seigneur des anneaux" et je dois avouer que "Les aventures de Tom Bombadyl" me tentent bien, d'autant plus que le
personnage a été occulté dans le film...


Folfaerie 01/09/2010 10:17



Ah, un personnage bien énigmatique et mystérieux ce Tom Bombadil... Moi aussi j'ai souvent regretté qu'il ait été sacrifié dans les adaptations ciné. Que veux-tu, une fois qu'on est entré en
Terre du Milieu, on ne se tient jamais bien loin, c'est-ce pas ?



El JC 31/08/2010 23:14


Attention chef d'oeuvre ! Une énième relecture dans le cadre de notre challenge qui ne m'aura comme de coutume procuré que du bonheur. Une pièce maitresse de la Fantasy dans ce qu'elle a de plus
aboutie.


Folfaerie 01/09/2010 10:15



C'est ce que je disais en fin d'article : les années passent mais aucun auteur de Fantasy n'a su atteindre le rayonnement de l'oeuvre de Tolkien, et c'est ainsi que je mesure le génie de cet
immense écrivain...



Véro. 31/08/2010 21:23


Eh bien, c'est dit et bien dit ! Tolkien fait partie de ces auteurs dont je sais que je lirai au fil du temps tous les livres...


Folfaerie 01/09/2010 10:14



Ah, la chance de découvrir tout cela d'un oeil neuf... Voilà qui te réserve de belles lectures alors...



Ryuuchan 31/08/2010 18:14


Aaaah, contente que tu aies apprécié ^-^ D'autant que je te rejoins grandement sur un point (j'en ai fait mon cheval de bataille pendant un temps) : Le Silmarillion n'est pas le bouquin hyper-dur,
archi-chiant et impossible à lire souvent présenté. Si l'on excepte les nombreux noms (et en ce qui me concerne, au lieu de m'embêter avec les arbres généalogiques, je lisais les "bouts" comme des
nouvelles, sans précisément retenir les nombreuses dénominations - par ailleurs, au bout de quatre relectures, j'ai fini par ne plus m'en soucier :D), ça reste effectivement un superbe voyage dans
le monde de Tolkien.

Par ailleurs, je garde un souvenir absolument génial des passages avec Eöl et Maeglin, et surtout, surtout, l'histoire du chien Huan, qui me fait immanquablement pleurer à chaque fois que je la lis
^-^


Folfaerie 01/09/2010 10:12



C'est vrai que j'ai pu lire ici et là dans certains billets que le Silmarillion est très ennuyeux à cause des descriptions... Evidemment, je ne suis pas du tout d'accord !


Moi aussi je l'ai relu plusieurs fois et plus rien ne me gêne mais il me semble bien que la toute première  fois, j'étais un peu perdue avec tous ces noms.


Je crois que de tout le SIlmarillion, le lai de Beren et Luthien est mon préféré. Peut-être également à cause du chien Huan



Cath 31/08/2010 16:31


Grande fan de Tolkien devant l'éternel... je crois que je vais replonger si je lis trop d'articles sur la Terre du Milieu ;)


Folfaerie 01/09/2010 09:57



D'autant que maintenant il y a le choix ! Il faut bien avouer que les éditions Christian Bourgois ne méangent pas leurs efforts pour publier l'oeuvre intégrale de Tolkien. profitons-en !



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog