Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-08-14T06:36:00+02:00

Le troisième homme (Graham Greene)

Publié par Folfaerie

C'est avec ce court roman ( D'ailleurs, je dois préciser que le troisième homme fut d'abord conçu comme un scénario original avant que Greene n'ait envie de l'étoffer sous forme de roman.) que j'ai débuté mon incursion dans l'univers de l'excellent Graham Greene, écrivain britannique qui me semble toujours plus ou moins ignoré en France,  malgré les adaptations cinéma de certaines de ses oeuvres.

Et pourtant, quelle tragédie de passer à côté de ce livre !

Récit  à suspense, le Troisième homme nous entraîne à Vienne durant l'après-guerre, à la suite de son singulier anti-héros, Rollo Martins, auteur de westerns médiocres, looser confiant et rêveur incorrigible. Dans cette Vienne divisée par les alliés, Martins, avec l'aide du narrateur, le colonel Calloway, enquête sur la mort de son meilleur ami, Harry Lime, individu aux motivations troubles, trafiquant rusé, dont les affaires intéressent au plus haut point le colonel.
D'abord réticent, Martins finit par s'allier à Calloway lorsqu'il découvre que son défunt ami avait organisé un traffic de pénicilline frelatée ayant provoqué la mort d'innocents.

L'atmosphère est empreinte de tristesse et de nostalgie, la galerie de personnages est absolument épatante de même que cette Vienne froide et terne, un peu inquiétante, dont Greene a fait un personnage à part entière. La richesse psychologique des protagonistes et la qualité de l'intrigue sont les atouts de ce récit, auxquels j'ajouterai l'écriture du romancier. Et certains passages sont extraordinaires.

 

Pour ceux qui ont vu le film, le passage le plus célèbre est celui de la poursuite dans les égoûts de la ville :  pas de déception avec le roman, la scène est magistrale.

 

On y trouve des thèmes récurrents chez Greene, dont la trahison (sûrement parce qu'il fut un temps agent secret ?), et malgré sa catégorie "polar" c'est un aussi un roman sur l'amitié. Rien à dire sur l'écriture ou le style, impeccables, c'est court mais dense, terriblement efficace, avec un juste dosage de tous les ingrédients typiques du polar. Magistral je vous dis !


coup-de-coeur

Voir les commentaires

commentaires

la grotte des livres 19/05/2011 18:13


Je retrouve ma lecture dans ton article. C'est un roman qui m'a tenu en haleine jusqu'au dernier chapitre, j'ai particulièrement aimé le décor viennois.


Folfaerie 20/05/2011 13:50



Absolument. J'avais découvert Graham Greene avec ce titre, depuis jexplore peu à peu son oeuvre et pour l'instant, pas de déception. Un auteur à redcouvrir, assurément.



Angie 16/08/2010 15:15


Après un tel avis on ne peut qu'avoir envie de se jetter dessus!! je ne connaissais pas cet auteur et j'ai bien envie de le découvrir!!! Merci!


Folfaerie 17/08/2010 09:36



De rien ! Moi j'ai Le consul honoraire en attente.



El JC 15/08/2010 09:02


Oui Greene semble avoir du mal à s'imposer par chez nous, et pourtant il le mériterait amplement. Je n'ai pas eu l'occasion de lire celui ci, mais je le note.


Folfaerie 17/08/2010 09:38



Peut-être parce que ses romans expriment les doutes d'un homme désabusé et cynique, et que les lecteurs n'ont pas envie de ce genre de choses... ?



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog