Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-07-28T06:29:00+02:00

Les cochons au paradis (Barbara Kingsolver)

Publié par Folfaerie

Suite des aventures de Taylor et sa fille adoptive Turtle. Trois années se sont écoulées depuis que Taylor a trouvé la petite Cherokee. Celle-ci commence à s'épanouir d'autant que la jeune femme vit maintenant avec un musicien bohème, Jax, lui aussi très attaché à l'enfant. Un banal incident va cependant contrarier leur vie bien tranquille. Turtle est témoin d'un accident et grâce à elle, la personne est sauvée. Aussitôt, et comme c'est souvent la coutume aux USA, les chaînes de télévision invitent la gamine et sa mère adoptive à raconter leur histoire sur un plateau, en l'occurence celui de la prestigieuse émission d'Oprah Winfrey. En se confiant un peu plus qu'il n'aurait fallu devant les caméras, Taylor atiire sur elle l'attention d'une jeune avocate militante de la nation Cherokee qui trouve que les conditions d'adoption de Turtle sont bien suspectes.

Face à l'implacable logique juridique et administrative, Taylor n'a d'autre choix que de s'enfuir avec Turtle et gagner un autre Etat. La voiture devient le lieu de vie principal, l'argent vient à manquer, et Taylor doit jongler entre la recherche de petits boulots, de locations tout en veillant au bien-être de la petite fille... Et au bout, cette angoisse qui la tenaille : parviendra-t-elle à garder Turtle ? 

 

Chemin faisant, Taylor s'adjoint une drôle de co-équipière, une Barbie de chair et d'os, qui représente à elle seule une certaine catégorie d'excentriques que l'on pense toujours croiser inévitablement au détour d'une rue à Hollywood.

Et puis Alice, la mère de Taylor, trouve dans ce roman une place à part entière. Si le lecteur se contentait de la croiser dans L'arbre aux haricots, ce n'est pas le cas ici puisque son rôle sera déterminant pour l'avenir de Turtle. 

 

Enfin, last but not least, l'auteur nous offre un aperçu fort intéressant de la vie des Cherokee aujourd'hui. La nation Cherokee est un fait un système tribal assez complexe régi par sa propre constitution et ses propres lois. Ainsi, un enfant Cherokee qui serait légalement adopté par des Américains non Indiens pourrait tout de même être restitué à la tribu. A nouveau Barbara Kingsolver nous dépeint un autre visage de l'Amérique,  celle des pauvres et du système D. C'est l'occasion de croiser et de s'attacher à des personnages hauts en couleur, tous soudés et liés d'une façon ou d'une autre et qui offrent un bel exemple de communauté harmonieuse malgré le manque flagrant de moyens.

 

Barbara Kingsolver s'en prend une fois de plus à la notion de famille et traite plutôt finement du sujet. Annawake, l'avocate militante, se lance dans une véritable croisade pour tenter de récupérer Turtle et se posent alors des choix de conscience difficiles. L'auteur parvient d'ailleurs sans peine à nous faire adopter les deux points de vue de ces camps opposés, point de manichéisme primaire ici. 

 

 

Un bon petit roman qui me confirme que Barbara Kingsolver est un écrivain à suivre. Impérativement. 

Voir les commentaires

commentaires

Max 13/11/2010 09:51


Je peux comprendre Lou, qui n'a pas réussi à entrer dans "Un été prodigue" : Barbara Kingsolver y met beaucoup de contemplation en tournant autour de son thème fétiche du respect de la nature. En
revanche, mon avis sur "Les cochons au paradis" colle parfaitement au tien. J'ai lu tous les livres de cette fille. J'aime beaucoup son style simple, coloré et percutant. Elle trace des portraits
sans concession de son Amérique aux mille visages, liant souvent le sol et les êtres, les pulsions qui électrisent et les codes qui brident. Il faut aussi rendre hommage au talent de Guillemette
Belleteste, sa traductrice (presque) attitrée chez Payot & Rivages.
Merci pour ce coup de projecteur sur une des auteurs importantes de la littérature américaine contemporaine !


Folfaerie 15/11/2010 20:04



Dans mon prochain billet sur Barbara Kingsolver, je penserai effectivement à parler de la traductrice, merci de l'avoir souligné. En tout cas je suis devenue une inconditionnelle et il me tarde
de lire ses autres oeuvres.



Lou 02/08/2010 17:30


J'avais abandonné un autre roman mais il était beaucoup trop "nature" et "montagne" pour moi... j'avais cru dépérir pendant une centaine de pages puis j'avais renoncé (d'abord pour quelque temps et
je crois maintenant définitivement). Mais j'ai celui-là en attente et le sujet me tente davantage :)


Folfaerie 02/08/2010 22:18



Ah, quel titre était-ce ? le côté nature m'intéresse justement



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog