Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-02-09T21:29:00+01:00

Les Hauts Conteurs T.4 ( Peru & McSpare)

Publié par Folfaerie

http://www.livraddict.com/covers/59/59838/couv38568797.gifJe suis contente de retrouver les Hauts Conteurs, car c'est une série jeunesse de belle qualité qui m'avait plu dès le premier tome.

Mais justement. Les deux compères avaient mis la barre assez haut pour les deux premiers tomes et je dois avouer que je suis tout de même un peu déçue par ce quatrième volet.

 

La quatrième de couverture était très alléchante :


Perdu dans une grotte glacée, Roland est amnésique et prisonnier de sorcières qui l'empêchent de recouvrer la mémoire. Il tente de percer le mystère de ses bourreaux sans perdre l'esprit mais la folie est inlassable. Elle le dévore peu à peu et même un Cœur de Lion ne saurait lui résister. Pourtant les réponses aux questions qu'il s'est toujours posées sont à portée de voix... Car ses geôlières semblent tout savoir du Livre des Peurs. A Rome, Alexandrie ou dans les Alpes, les Haut-Conteurs cherchent Roland et Mathilde la Patiente. La jeune Eléna, le truculent Bouche-Goulue, Salim l'Insondable et Corwyn le Flamboyant collectent des indices partout et progressent vers le nord de l'Europe, sur la piste des 13 damnés et des origines du Livre des Peurs. Sont-ils prêts à découvrir ce que nul Conteur avant eux n'avait seulement osé imaginer ? Voici venue l'histoire mère de toutes les histoires, voici venu le temps des révélations...

 

A la fin du troisième tome, Roland se fait assommer par une vieille bonne femme, pleine de mauvaises intentions, forcément, et nous le retrouvons donc prisonnier dans une étrange cité cachée dans la montagne. L'ambiance est fort sombre, quelques uns de nos hardis compagnons sont torturés par des sorcières, hideuses à souhait et increvables qui plus est. Sans compter cet homme étrange qui passe son temps à hurler et cette petite fille énigmatique qui pourrait fort bien être un démon.

Autre bonne trouvaille, ce village fantôme qui vous fera certainement frissonner.

 

Enfin, le plaisir est toujours aussi grand de suivre un peu les aventures des autres compagnons, notamment de l'Insondable, un de mes préférés.

 

Jusqu'aux deux tiers du roman, j'étais très satisfaite; Après, ça s'est gâté !

Le gros reproche que je ferai aux auteurs, c'est d'une part de faire "durer" un peu l'histoire. J'ai été passablement agacée par les répétitions dans la bataille finale, le schéma qui se répète sans cesse pour les confrontations avec les sorcières. On tranche, on transperce, on décapite, rien n'y fait et on recommence, on tranche, etc.

La nature même des sorcières m'a posé problème. Que faire d'un ennemi qui ne peut mourir ? C'était le côté absurde des confrontations, nos héros ne parvenant qu'à gagner quelques minutes contre un adversaire ressuscitant aussitôt !

 

Agacée aussi (décidément !) par l'armée des zombies, déguisés en vikings; Encore des increvables ceux-là, répugnants, en plus. Je n'aime pas les zombies. (là j'aurais dû glisser le "d'autre part", mais bon...).

 

Et puis, pas de surprise concernant l'ennemi favori des Hauts Conteurs. Non seulement il échoue au même endroit que Roland, mais en plus, il en réchappe, comme dans les mauvais films de série B. La dernière partie du roman me faisait songer à un feuilleton, l'écriture m'a semblé plus cinématographique. Certes, je pouvais visualiser la cité, mais en même temps, c'était comme se retrouver devant un de ces films que je détestais, vous savez, quand la fille ou le gars se fait attaquer par un zombie, qu'il ou elle tombe au moins 10 fois pendant la poursuite, et au ralenti, s'il vous plait, pendant qu'on se demande pourquoi le gars est allé se promener dans ce coin là, d'abord ?

 

Si je suis un peu dure, c'est que je pensais et je pense toujours que cette série jeunesse se démarque des autres sagas. Cela n'empêche pas que malgré la plume plaisante à lire, les auteurs ont cédé plus d'une fois à des facilités de mauvais goût. Je l'avais déjà évoqué dans mon billet pour le troisième tome, et Les 13 damnés confirment hélas ce travers...

 


 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

pierrot,vagabond des mots et des routes 21/03/2013 15:18

LE VAGABOND CELESTE DE SIMON GAUTHIER A PARIS

ici Pierrot, rêveur équitable

Merci de me faire découvrir
les contes par les lectures au coin du feu

Dans le cadre
de mon vagabondage poétique
et numérique,

permettez-moi de vous faire découvrir
un conteur international du Québec
Simon Gauthier,
fascinant poète-passeur
de la scène

peut-être aurez-vous l'occasion
d'assister à sa prestation

PARIS

SIMON GAUTHIER
CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC
SPECTACLE "LE VAGABOND CELESTE"

25 MAI 2013,
21 H À 22H 30
LE PETIT NEY
10 AVENUE PORTE-MONTMARTRE

PARIS

-------

puis-je aussi me permettre de vous partager
son courriel du 1ER MARS 2013

--------

Allo Pierrot, je suis en France.
Je rentre demain au Québec.

Il fait froid et humide partout, même dans les lieux publics. Il fait gris et un brin de soleil redonnerait du tonus à tout le monde!

Je voulais te dire que j'ai raconté (ou plutôt) le vagabond céleste est passé et a été entendu
à Quévin (près de LOrient en Bretagne)
Il a été entendu à la prison de Béthune (Nord de la France) et pas un prisonnier ne s'est levé durant le spectacle (comme il est de coutume) les
gardiens mon dit que c'est la première fois qu'ils voyaient ca!)

et le Vagabond à passé à Lille avec son et éclairage, 3 rappels!
Les gens sont restés longtemps
et plusieurs larmes d'espoir brillaient dans le noir.

Plusieurs messages me sont parvenus pour te dire merci!
Merci!
Merci!
++++

Autrement la tournée me rentre dans le corps. Un bon brin de fatigue et de
grippe à la gorge.
De bonnes tisanes et des amis pour guérir
+

+++
J'espère que tu vas bien et que ton travail de vulgarisateur âme, société,
gens et pays oeuvre d'art
va bien!

On se voit sous-peu
en mars, si la vie le veut!
pour aller plus loin!

Bonne journée
Simon :+)

-----

REPONSE DE PIERROT
A SIMON GAUTHIER
CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC

Cher Simon

Je te prédis un succès international
parce que tu es un poète-passeur:)))

Bravo Simon
longue vie à ta vie d'artiste
et de conteur international

-------

Puis-je conclure avec ce poème chanté par Simon Gauthier à la toute fin de son spectacle LE VAGABOND CELESTE,qui sera présenté à Paris le 25 mai 2013.

DANS LA BEAUTE DU MONDE

dans la beauté du monde
dans la beauté du monde
je marcherai

deux âmes sioux m’inondent
deux âmes sioux m’inondent

dans votre beauté du monde
France et Jean-René
je marcherai

suis devenu

un arbre qui marche
parce qu’il relève ses racines

un doux vieillard
qui le soir délasse ses bottines

une belle jeune fille
qui r’trousse sa jupe
parce qu’elle dessine

le bout d’ses doigts
dans la rivière

dejà fini
l’été d’hier

reste le canot de Jean-René
les fruits de France et sa bonté

sur leur galerie
de Notre-Dame de Montaubant

je me prépare pour l’hiver
tel un enfant

car mes deux ames sioux
ont fait de moi
un arbre-fou

comme le canot de Jean-René
sur la rivière Batiscan

comme les fruits de sa belle France
de Notre-Dame de Montauban

je traverserai
l’éternité
en marchant
la neige et le vent

Pierrot
vagabond céleste

-----

www.simongauthier.com

sur google,
simon gauthier, conteur du Québec, video vagabond celeste

www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com

Longue vie à vous et à votre blogue:)))


Pierrot

des reveurs equitables

Folfaerie 25/03/2013 11:27



Merci d'être passé en tout cas, j'aime bien le terme de rêveur équitable !



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog