Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-12-13T18:54:00+01:00

LM1 : premier bilan

Publié par Folfaerie

Voilà un mois que j'ai commencé mes cours... C'est épique je dois dire ! Les premiers cours me sont donc parvenus le 8 novembre seulement avec des devoirs à rendre le 16 ! panique totale, évidemment...

J'ai pu rendre le devoir d'anglais dans les temps (et obtenu un 16/20) ainsi que le latin dont j'ai survolé les leçons (11.5/20 quand même).

 

J'avais demandé un report :

- au prof de littérature comparée : un commentaire composé sur un passage de Frankenstein. Je n'ai pas encore ma note mais le résultat doit être minable.

- à celui du cours "Entrées dans le commentaire de texte" :  j'ai fait ce que j'ai pu après avoir tâtonné également. Des cercles à dessiner et remplir pour expliquer des comparaisons, un extrait de poème à décrypter, entre autres. Je n'ai pas aimé le poème de Desnos, ça commence bien. Pas de retour de note pour le moment.

- à celui de linguistique générale, des questions de cours sur Saussure. Je patine un peu là aussi. Dans le bouquin de Saussure, je précise. Plutôt ardue comme lecture. En fait, j'ai l'impression d'apprendre du Mandarin pour l'instant.

 

Seules les profs de latin et d'anglais acceptent les devoirs envoyés par mail, procédé que j'apprécie grandement. Les trois autres exigent l'usage du stylo et l'envoi par la poste. En plus de la cadence pour rendre les devoirs, il faut tenir compte des délais postaux, argh...

Je ne suis pas contre le fait de rédiger les devoirs "à la main", mais j'estime que dans le contexte d'une Licence à distance, les envois par mail devraient être acceptés. J'avoue que ça m'agace un peu.

 

J'avais également mon premier devoir obligatoire à rendre, celui de mon option Littérature française. C'est un contrôle continu, pas un examen final. Là, j'étais un peu stressée. Une fiche de lecture (je n'en ai pas fait depuis une éternité) sur la nouvelle de Marcel Aymé, La traversée de Paris. J'espère que j'ai rendu quelque chose qui ne soit pas trop médiocre... En tout cas, j'ai apprécié de lire enfin cette célèbre nouvelle (mais si, souvenez-vous, le film avec Gabin et Bourvil).

 

Evidemment, comme j'étais en retard pour les premiers devoirs, je le suis aussi pour ceux de la seconde vague, avec date butoir au 14 décembre. Je n'ai rendu que l'anglais (encore un 16/20, et des textes très intéressants). J'ai préféré ne pas rendre la dissertation sur Les voyageurs de l'Impériale d'Aragon. Un gros roman que j'ai fini il y a quelques jours à peine. Intéressant bien sûr, mais trop long à mon goût. Et ce n'est pas franchement le sujet de roman qui m'attire le plus. C'est bien difficile de rendre une dissertation sur un livre qui ne vous enthousiasme pas. Pourquoi ne pas nous proposer Le seigneur des Anneaux par exemple ? Là, je veux bien passer toute l'année à l'étudier :-))  

Je ne rendrai pas non plus le commentaire composé sur le passage de L'homme au sable d'Hoffmann. Celui-là, j'aurai aimé le rendre, mais j'aurai également aimé avoir la correction du premier commentaire composé, histoire de m'assurer que je ne fais pas fausse route.

 

Je suis de plus en plus fatiguée le soir, c'est dur de se concentrer sur les cours après le boulot. Tant pis, je préfère me consacrer au prochain devoir de latin (avant le 21 décembre) car c'est une matière qui me donne du fil à retordre. Vraiment.

Et comme dirait le roi Loth dans Kaamelott : « Victoriae mundis et mundis lacrima. Bon, ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton. »

 

Mon bilan est mitigé  : grosse fatigue, un brin de découragement, la sensation de patauger misérablement dans certaines matières, faute de temps et de concentration. J'espère que ça ira mieux après ma semaine de congés.

 

Ajout du 15 décembre : je viens de recevoir ma note en linguistique générale, 13.5/20 et un médiocre 11/20 en Entrées dans le commentaire de texte...

 

Voir les commentaires

commentaires

prune 18/12/2011 12:58

Je suis impressionnée, quand je vois tout ce que tu as à faire en plus de ton travail. Ce n'est jamais évident de faire des études en travaillant, mais à distance ce doit être encore pire, surtout
si les profs ne se montrent pas très compréhensifs. Cette année je me suis inscrite à distance à un cours de langue. Ce n'est pas une formation diplômante, c'est pour le plaisir. Et pourtant, j'ai
beaucoup de mal à m'y mettre. Alors quand je vois tout ce que tu as déjà fait, je te dis : chapeau !

Folfaerie 19/12/2011 10:59



Merci de tes encouragements. A lire les échanges entre étudiants de 3ème année sur le forum dédié, je vois que les critiques contre le manque de compréhension de certains profs sont récurrentes.
Bigre, ça fait peur pour la suite...


Bon courage à toi également pour tes cours de langue !



Acr0 14/12/2011 12:37

J'approuve, des mails quand même c'est davantage ciblé à l'usage "à distance". Mais après, je suppose que pour la correction, cela leur est plus agréable sur papier (et tu sais bien ça prend trop
de temps à imprimer un pdf !)
En tout cas tu es courageuse, car les cours après une journée de boulot, c'est juste un truc de fou furieux !
Tiens bon poulette !

Folfaerie 15/12/2011 18:56



Merci Acro Je fais un pari avec moi-même, personnellement : oui, j'irai jusqu'aux exams, na !



keisha 14/12/2011 09:49

Ouch, c'est du boulot!
Comme toi je trouve difficile à accepter qu'on ne puisse envoyer les devoirs par mail! Surtout que ce n'est pas un texte scientifique avec symboles bizarroïdes comme en maths, qui passent mal ,
mais de mots...
Ils refusent aussi les textes tapés sur ordi et imprimés, puis envoyés par la poste?

Folfaerie 15/12/2011 18:55



Ah non, je dois les écrire à la main (et non les taper) et puis les envoyer par la poste... Argh !



Geoffrey 14/12/2011 09:23

Je pense qu'il va te falloir un temps d'adaptation avant de pouvoir jongler entre vie professionnelle, cours et les lectures de Folfaerie. J'ai toujours été en affrontement avec les professeurs de
Lettres en général car ils sont, pour une grande moitié, assez obtus et traditionnalistes dans leurs méthodes. Le latin me rappelle de très mauvais souvenirs alors je te souhaite bon courage pour
la suite et pour les déclinaisons interminables.

Folfaerie 15/12/2011 18:54



Ah, c'est drôle ce que tu dis car, autant le prof de littérature du XIXème est sympathique et courtois, autant celui de la ittérature comparée me choque un peu. J'avais demandé un délai et posé 2
questions dans un échanges de mails : il répond en une phrase (voire un mot, quand il s'agit de "non" !), pas bonjour, pas de formule de politesse... Le courriel ne dispense pas d'une certaine
courtoisie quand même... Je le jugerai surtout sur sa correction de mon devoir, on verra bien.


Pour le latin, mon dieu, je n'imaginais pas que j'allais peiner autant ! J'espère que je serai à jour de mes cours au début de janvier.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog