Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-06-30T06:27:00+02:00

Mademoiselle Else (Arthur Schnitlzer)

Publié par Folfaerie

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv58260958.jpgLe sujet ne m'emballait guère mais j'avais promis de lire cette oeuvre. C'est chose faite et je dois avouer que ce fut une agréable surprise.

Ce court roman (ou cette longue nouvelle) se présente  sous la forme d'un long monologue intérieur, celui de la jeune Else, une Viennoise qui passe ses vacances en Italie avec sa tante. Le premier couac de ces vacances qui s'annonçaient prometteuses prend la forme d'une lettre : la mère d'Else lui écrit en effet pour lui annoncer que le père, un avocat, risque de gros ennuis juridiques pour avoir perdu de l'argent (qui n'était pas le sien). Une grosse somme doit être remboursée et par chance (!) Else et sa tante sont descendues dans un palace où se trouve également un vieil ami de la famille, le riche marchand d'art Dorsday. Quoi de mieux que d'envoyer la donzelle quémander un prêt à Dorsday.

 

Evidemment, raconté comme ça, c'est un début qui parait bien banal et bien ennuyeux... Oui mais voilà, très rapidement, et puisque tout est raconté par Else, le lecteur s'aperçoit que la jeune fille a un léger problème. Un peu de névrose sans doute... Sur ses jolies mais frêles épaules repose l'honneur de la famille. Peut-elle abandonner ce père faible et lâche, le laisser s'humilier ou pire encore ? Non, bien sûr. Elle ira donc demander ce prêt. Mais qu'exige Dorsday en retour, ce vieux satyre ? De la contempler nue durant quelques minutes !

 

C'est un peu comme si une grosse tempête balayait l'équilibre déjà vacillant de la jeune fille. Else est prisonnière des conventions de son époque et de sa société : c'est une jeune bourgeoise qui a été habituée à vivre selon certains codes. Mais sa nature profonde est tout autre. Else est sensuelle, elle rêve de s'émanciper, elle aime aguicher les hommes. Toutes ces contradictions se bousculent dans sa pauvre tête : lutter contre ses penchants et résister ? Abandonner son père, ruiner sa famille ? Repousser cet odieux marché lui semble logique, mais est-ce par pudeur ou plutôt par orgueil ? Else névrosée devient Else hystérique. Elle trouvera cependant le moyen le plus sûr de mettre fin à son dilemne.

 

A ma grande surprise, je me suis laissée prendre au fil des pensées de cette pauvre fille. Le récit qui commence sur un mode léger prend ensuite une tournure beaucoup plus dramatique. Else est un peu agaçante, mais surtout pathétique. Un conte cruel mais éblouissant, qui n'a pas pris une ride (écrit en 1924).

Voir les commentaires

commentaires

Karine:) 13/07/2011 02:04


J'ai adoré ce roman (ou nouvelle... je ne sais pas non plus), lu d'un souffle. J'ai vraiment été emportée par la pensée d'Else.


Folfaerie 20/07/2011 13:38



Ce fut une bonne surprise, mais pour ma part je ne dirai pas que je l'ai adoré. Tu as lu d'autres choses de cet auteur ?



Thomas Grascoeur 10/07/2011 09:50


Belle critique qui donne envie de redécouvrir l'oeuvre.


Folfaerie 10/07/2011 10:05



Merci. Moi je dois avouer que j'ai découvert Schnitzler avec ce titre...



Véro. 09/07/2011 20:54


Hum, peu adepte des nouvelles, je reste sur mon quant-à-soi...


Folfaerie 10/07/2011 10:04



C'est dommage de passer à côté, c'est un bon classique qui se lit assez vite. Mais bon, chacun fait comme il veut



keisha 05/07/2011 06:00


Il y a un bout de temps que je l'ai noté, celui là!
Euh j'en profite, j'ai oublié le nature writing de jeudi dernier, pourtant c'était grey owl, la dernière frontière
http://en-lisant-en-voyageant.over-blog.com/article-la-derniere-frontiere-71476399.html


zarline 30/06/2011 10:56


Un auteur que j'ai envie de découvrir depuis un moment déjà et le format longue nouvelle est plutôt tentant surtout que ton avis est positif. J'espère avoir l'occasion de le lire bientôt.


Folfaerie 02/07/2011 22:15



J'avoue que je n'ai rien lu d'autre depuis, ses sujets de romans sont assez graves pour ne pas dire noirs, mais je suis contente d'avoir enfin lu l'un des plus célèbre. J'espère qu'il te plaira
aussi.



Mirontaine 30/06/2011 09:01


J'ai vu l'adaptation théâtrale avec Isabelle Carré il y a quelques années et j'en garde un très bon souvenir!


Folfaerie 02/07/2011 22:16



Ah, ça devait être bien intéressant... Je n'imaginais pas Isabelle Carré dans ce type de rôle mais je serai curieuse de voir ça.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog