Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-11-24T09:45:00+01:00

Moonfleet (John Meade Falkner)

Publié par Folfaerie

Premier classique choisi pour le challenge proposé par Marie sur son blog Les carabistouilles de Marie. En fait c'est une avant-première... Si vous cliquez sur le logo à la fin de mon billet, vous aurez la liste complète des participants.


Ecrit en 1898, Moonfleet est  un chef-d’œuvre de la littérature d’aventures que je place au même rang que l’île au Trésor. Il est disponible aux éditions Phébus, format Libretto.


Tout le monde se souvient j'espère du somptueux film de Fritz Lang (bien que différent du roman, et puis il y avait Stewart Granger que j'adorais) qui a contribué au regain d’intérêt du public (et des maisons d'édition) pour le livre.


Récit initiatique, histoire d’amour et d’amitié qui débute et se termine à Moonfleet, sombre village cerné par la brume où repose la tombe de Barbe-Noire. C’est d’ailleurs à cause du légendaire pirate et de son trésor maudit que le jeune John Trenchard, qui a 15 ans au commencement de cette aventure, et l’homme qu’il considère comme son père adoptif, le contrebandier  Elzevir Block, vont se transformer en chasseurs de trésor. L’espoir d’une vie meilleure, la haine que leur voue Maskew, le seul notable du village et père de la délicieuse Grace, et la soif de l’aventure vont pousser ces deux compagnons sur les traces du trésor de Barbe-Noire. Mais que d’angoisses, de trahisons et de malchance sur leur chemin. De la crypte des Mohune, en passant par les galeries souterraines de Purbeck et le château de Carisbrooke, nos infortunés héros auront passé plus de temps sous terre qu’à l’air libre. Et ils vont payer bien cher leur désir d’avoir voulu changer de vie.


J’ai beaucoup aimé l’histoire d’amitié, si touchante, entre John et Elzevir, où les sentiments et doutes sont si bien exprimés. Le style parfait de Falkner qui sait rendre une atmosphère, avare de mots et allant juste à l’essentiel est une belle leçon d’écriture. C'est beau et poignant, et c'est de la grande littérature populaire !

Une fois la dernière page tournée, on croit entendre le hurlement du vent sur la grève et les plaintes des âmes des naufragés qui errent dans la tempête. Un sentiment de regret et de tristesse pour ces deux vies gâchées, et la certitude d’avoir lu un chef d’œuvre de la littérature anglaise. 

 


Voir les commentaires

commentaires

ostinato 13/12/2009 11:23


Oups c'est éditions Phébus au temps pour moi....


ostinato 13/12/2009 11:21


j'avais adoré le film que j'ai découvert en salle. D'ailleurs on devait être quatre dans le cinéma pour un classique.
je ne savais pas que le livre existait. Je vais essayer de le trouver, c'est quelle édition ?


pimprenelle 29/11/2009 21:13


Malgré ton enthousiasme, je ne suis pas vraiment tentée.


Folfaerie 30/11/2009 09:40


Si les romans d'aventures et de pirates ne sont pas ta tasse de thé, ok, mais si c'est un genre que tu n'as pas encore découvert, je te conseille de faire quand même un essai, de l'emprunter à la
biblio plutôt que l'acheter, comme ça, pas de regrets s'il ne te plait pas.


Anneso 27/11/2009 10:10


à découvrir absolument!!!
je note sur ma LAL


Folfaerie 30/11/2009 09:38


Ah oui, bonne idée :-) car c'est, à mon humble avis, l'un des grands romans de la littérature anglaise classique.


Marie L 25/11/2009 13:05


Une histoire de pirates, ça me plaît bien!
Je note et conserve ces références pour mes prochaines vacances... ;)


Folfaerie 30/11/2009 09:41


C'est plus qu'une histoire de pirates, meilleur que du Sabatini par exemple, et vraiment dans la même veine que l'île au Trésor... J'espère qu'il te plaira.


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog