Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-11-06T21:31:00+01:00

Mort d'un commis voyageur (Arthur Miller)

Publié par Folfaerie

C'est grâce à Blog O Book et les éditions Robert Laffont que j'ai pu choisir ce titre à chroniquer dans le cadre d'un partenariat.



Arthur Miller, c'est l'auteur des Misfits, des sorcières de Salem et de ce commis voyageur. Une grande claque au rêve américain et sa pièce la plus célèbre.
Willy Loman est un homme fatigué, au bout du rouleau, un type médiocre et banal qui se raconte des histoires pour briller aux yeux de sa famille et des amis et voisins. Licencié depuis peu de l'entreprise à laquelle il a consacré toute sa vie, Willy
réalise qu'il est hors course. Il se remémore le passé, plus tangible que son présent, et voit souvent son frère dans ces sortes de flash-back. Parallèlement à ce douloureux constat, il doit également affronter la triste réalité concernant ses fils : ce sont des ratés. Biff et Happy, la trentaine, pas encore fixés, un peu immatures, des petits boulots, des illusions, des mensonges, des regrets, des occasions manquées... Trois hommes qui se mesurent, s'affrontent, se défient et s'aiment pourtant.
L'aîné Biff semble différent. Il n'aspire pas forcément à une belle carrière, une réussite professionnelle, mais plutôt une vie à sa convenance.
On sent bien que Willy Loman aime sa famille. Il a une haute opinion de ses fils, persuadé qu'ils auront une grande vie, qu'ils seront des hommes qui comptent; Mais il les aime mal, en témoignent ces retours sur l'enfance de Biff et Happy. De plus, un lourd secret a provoqué un drame entre Biff et son père.
Loman et sa femme ont mis 25 ans à payer leur maison, et au bout du compte, tout change trop vite autour d'eux. Quelle récompense pour Loman ?

Mais le commis voyageur saura se sacrifier pour le bonheur des siens. Peut-être la seule chose de bien qu'il aura accomplie...

C'est une histoire toute simple, terriblement pathétique et plus actuelle que jamais. Miller parle de la banalité de nos petites vies, de la réussite, de la compétition et du respect (c'est quoi réussir sa vie ? Par rapport à qui, à quoi ?). On est loin du mythe de la réussite à l'américaine, où tout sourit au citoyen travailleur et acharné, où la vie familiale est harmonieuse.
J'avais les images de l'adaptation cinématographique en tête, Dustin Hoffmann dans le rôle de Loman, épatant comme d'habitude... En tout cas un sacré bon texte, et même si ce n'est pas une lecture très réjouissante, moi j'ai eu grand plaisir à lire ce classique de la littérature américaine.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog