Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-12-30T14:30:00+01:00

Royaume magique à vendre (Terry Brooks)

Publié par Folfaerie

C'est au cours d'une discussion sur Babelio portant sur les pastiches de contes de fées et autres récits de fantasy que j'ai eu l'idée d'acheter ce titre qui me semblait prometteur. Une nouvelle saga fantasy pleine d'humour, ma foi, why not ?

Et puis honnêtement, le coup du royaume magique à vendre, c'était quand même pas mal... Je me suis mise à lire les petites annonces depuis...

 

Si l'idée est infiniment séduisante, le contenu de ce premier roman en revanche, m'a laissée sur ma faim. Le début traîne en longueur, même si le personnage principal, Ben Holiday m'a paru extrêmement sympathique.

 

Avocat fort doué, Ben s'ennuie dans sa vie, surtout depuis la mort accidentelle de sa femme adorée. Un jour, il tombe sur cette annonce bien curieuse dans un catalogue : Landover, ce fameux royaume, est à vendre pour un million de dollars ! Franchement, qui hésiterait ?

 

Voilà donc notre veuf inconsolable et incrédule catapulté dans un royaume qui ne correspond pas tout à fait à se attentes : une pollution sournoise ronge la nature, le château est en ruine, plus d'armée ni d'impôts et ses quatre seuls serviteurs forment une équipe de bras cassés : un Enchanteur pas très doué, un scribe royal transformé en chien par erreur et deux kobolds, Ciboule et Navet, l'un messager, l'autre cuisinier. Une fine équipe qui va achever de démoraliser le futur roi !

 

Evidemment, pour le reste, on retrouve les ingrédiens habituels de la Fantasy ; paladin, dragon, sorcière très méchante, créatures féériques (dont la plus belle trouvaille est la femme-arbre, Salica), des épreuves, des combats, et tout, et tout.

 

Hélas, le roman souffre d'un certain déséquilibre. Après une première moitié qui peine à trouver son souffle, les événements s'enchaînent sans aucun temps mort dans la dernière partie. Cette accumulation d'aventures donne l'impression que l'auteur a voulu se racheter aux yeux du lecteur.

 

Les personnages manquent de profondeur, les péripéties ont été maintes et maintes fois utilisées dans d'autres romans, néanmoins, l'humour et le message un peu écolo de ce premier tome m'ont permis de passer un moment sympathique. (Détente bienvenue entre deux lectures obligatoires pour ma licence !).

 

Enfin, un dernier mot sur la traduction : si la traductrice, Emmanuelle Pingault, est restée fidèle au texte de l'auteur, et bien, on ne peut pas dire que la qualité littéraire soit au rendez-vous, hum...

 

En résumé, un moment de lecture sympathique, mais je n'irai tout de même pas jusqu'à acheter la suite, n'éxagérons pas...

Voir les commentaires

commentaires

Geoffrey 27/01/2012 13:21

Je ne connais pas cet auteur mais j'aime bien le genre et je trouve la jaquette sympathique. Par rapport à ce que tu en dis dans ton article, le fait qu'il y ait un deuxième tome semble suspect...

Folfaerie 27/01/2012 21:24



Mais il y a 6 volumes dans cette série !! Ce qui me console un peu c'est qu'une lectrice me dit que cette version J'ai lu a été mal traduite, et que si je lisais la nouevlle édition, je changerai
peut-être d'avis.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog