Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-04-17T07:02:00+02:00

Sylvia (Howard Fast)

Publié par Folfaerie

http://www.babelio.com/couv-defaut-grande.php?mmk=99&ston=http%3A%2F%2Fecx.images-amazon.com%2Fimages%2FI%2F51E86PFR5BL._SL160_.jpgLe privé, Alan Macklin, qui vivote plus ou moins de sa profession, est demandé, un jour, par un homme riche et puissant qui souhaite s'assurer que le passé de celle qu'il compte épouser est sans tâche. Macklin n'est pas un super détective, mais il est discret et a la réputation d'être sérieux. Cette mission étant bien rétribuée, Macklin accepte bien que son commanditaire ne lui livre que très peu d'éléments (une photo et un recueil de poèmes) sur cette mystérieuse femme répondant au nom de Sylvia West. Fouillant dans le passé trouble de la jeune femme, Macklin découvre bien vite que Sylvia West est un nom d'emprunt et que cette enquête qu'il a cru banale va receler bon nombre de surprises et de difficultés. Qu'importe,  pour Macklin c'est déjà trop tard, il est tombé éperdument amoureux de Sylvia. Ce n'est plus une enquête mais une quête, la rencontre de deux êtres meurtris et esseulés. Car le privé, sans rien lui dévoiler de son identité et de ses raisons, parvient à rencontrer "fortuitement" Sylvia, dans un librairie où il achète le seul recueil de poèmes qu'elle ait écrit (alors que le futur époux a formellement interdit tout contact...).

 

Fast a écrit un drôle de roman. C'est un polar qui débute de manière bien classique, par une enquête, et pourtant, pas de crime à élucider. Au fur et à mesure que l'on remonte dans le passé de Sylvia, l'empathie du lecteur s'accroît. Howard Fast dresse le portrait de cette femme étonnante, à la fois fragile et volontaire, par petites touches, s'appuyant seulement sur une foule de petits détails. Mais c'est surtout une très belle histoire d'amour, peu banale, toute en retenue et pudeur.

Bien que ce récit se déroule  dans les années 50, il demeure intemporel et pourrait tout aussi bien se passer de nos jours. Car finalement, cet envers du décor que nous dépeint l'auteur (Ah ce fameux rêve américain sans cesse égratigné...) est-il si différent aujourd'hui ? Pour certaines femmes ?

 

coup-de-coeur

 

 

Alan et Sylvia forment un couple de protagonistes à part. Lui, privé un peu médiocre, est tout de même diplômé d'Histoire ancienne, elle écrit des poèmes, se passionne pour la littérature alors que son parcours scolaire fut chaotique..

Plus qu'un polar, je  dirai que c'est un roman avant tout, sans véritable classification... J'ai beaucoup aimé l'écriture, d'ailleurs j'aime tout d'Howard Fast, et c'est pour toutes ces raisons que je voulais présenter ce beau roman à l'occasion du challenge 100 ans de littérature américaine.

 

 


Voir les commentaires

commentaires

plumedange 18/04/2010 13:30


je ne connais pas du tout mais ça m'a l'air sympa!
bisous


Folfaerie 18/04/2010 22:39



merci d'être passée en tout cas



Anne Sophie 17/04/2010 09:46


je ne connais pas cet auteur, mais je note ce titre :)


Folfaerie 17/04/2010 12:02



Grand écrivain, Howard Fast... J'ai aussi chroniqué Le serment, et Spartacus. Il y en aura d'autres à venir :-)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog