Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-08-07T06:59:00+02:00

Une année à la campagne (Sue Hubbell)

Publié par Folfaerie

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/1/9/6/9782070388691.jpgEncore un coup de coeur et cette fois pour mon challenge Nature Writing ! Je dois la découverte de cette perle du NW à Touloulou qui m'a harcelée pour que je le lise. Et comme j'ai bien fait... Une fois de plus, la préface, délicieuse, est signée par Le Clézio (c'est lui qui avait écrit celle de l'Almanach du comté des sables d'Aldo Leopold).

 

A la fin du livre, ma première réflexion fut : qu'est-ce que j'aimerai la rencontrer ! Sue Hubbell a eu un parcours comme je les aime, imaginez un peu, à la fois biologiste et bibliothécaire !!


Un beau jour, elle décide d'aller vivre à la campagne, dans le sud du Missouri, plus précisément dans les monts Ozark. Bien que parfaitement ignorante en matière d'élevage ou d'agriculture, Sue se lance avec un bel enthousiasme dans le métier d'apicultrice. Contre toute attente, elle réussit dans ce domaine, sans doute car elle est une femme à l'intelligence vive, toujours en éveil, grande observatrice, douée de patience et surtout sans cesse émerveillée par la nature qui l'entoure. Ses réflexions et observations témoignent de son intérêt et de son amour pour toutes les autres créatures vivantes, même celles parmi les moins aimées de ses contemporains : les serpents et cafards, les araignées et les coyotes...

 

"Un autre événement important a eu lieu, que je dois au semi-abandon dans lequel je laisse mon domaine. Un soir, vers la fin de l'automne, j'étais allée dîner chez des amis et je rentrais tard. Lorsque j'arrêtais la voiture devant la grange, la nuit fourmillait d'yeux (...) J'éteignis les phares, descendis sans bruit de la camionnette. Je me trouvais au milieu de troupeau de cerfs. C'était une nuit sans lune mais à la lueur des étoiles, leur silhouette se détachait assez clairement et, n'étant plus aveuglés par les phares, ils se détendirent et se remirent à brouter l'herbe et le trèfle encore verdoyants  qui avaient poussé autour de la grange et en-dessous".

 

Je craignais de m'ennuyer un peu en lisant les passages consacrés aux abeilles, il n'en fut rien. Sue Hubbell a un talent remarquable de conteuse, qui sait donner de l'importance à de menus faits ou à des observations scientifiques. Il émane une paix certaine de ses constatations qui permet au lecteur de se couler dans son mode de vie. Travailler en accord avec sa terre, regarder passer les saisons, nourrir ses réflexions, s'accommoder des petits tracas de l'existence, tirer les leçons de diverses expériences...

Elle savait parfaitement se débrouille en de nombreux domaines, la menuiserie, bricoler un poulailler, scier un arbre et même réparer une voiture et un tracteur. Qui a dit que les intellectuels ne savent rien faire de leurs dix doigts ?

 

J'ai autant adoré lé récit de cette formidable expérience autant que le ton et le style de l'auteur.

 

"Nous sommes donc là sous les chênes dans l'aube naissante - les parasites, les papillons de nuit, les chauve-souris, les moustiques et moi. Nous formons un ensemble harmonieux qui en vaut bien un autre et qui me convient parfaitement pour boire mon café et regarder le jour se lever."

 

Un récit nostalgique et empreint d'espoir car il me semble qu'une telle vie simple est à la porté de tous, à la condition de se montrer tolérant, humble et ouvert d'esprit, envers toutes les autres créatures qui nous côtoient. Un immense coup de coeur, pour le livre et pour cette femme écrivain.

 

logonaturewriting1

 

coup-de-coeur

 


Voir les commentaires

commentaires

Maryse 01/07/2014 19:47

Lu un nombre incalculable de fois, quel livre !

Folfaerie 01/07/2014 21:22

Je compte le relire cet été, il est vraiment intemporel, et puis, je tire de son expérience de quoi nourrir la mienne !

Loo 31/05/2012 23:05

Un livre qu'il me plaira certainement de lire. Je le note bien entendu.

Folfaerie 02/06/2012 09:36



Je l'espère aussi



urgonthe 26/10/2011 23:01


Il fait partie d'une petite liste de romans axés sur la nature que je me promets de lire cet hiver. Je crois que j'en ai entendu parler pour la première fois chez Allie. Tu en parles très bien
aussi ! Comme le thème m'intéresse, je vais tâcher de garder un œil sur ton blog.


Folfaerie 28/10/2011 12:12



J'en ai encore 4 ou 5 en attente mais après, plus d'idées. Moi aussi j'aime bien aller piocher sur les blogs, j'espère que tu trouveras ton bonheur parmi tous ces titres.



Kathel 12/08/2011 10:37


Pas trop envie de NW en ce moment (mai j'en ai lu quatre ces derniers mois, ceci explique cela !)... Ce titre me semble à noter toutefois !


Folfaerie 14/08/2011 09:57



Voilà qui est sage, pas la peine de frôler l'overdose, il vaut mieux faire une pause effectivement, mais je te suggère ce titre avec enthousiasme quand tu auras décidé de te remettre  au NW




keisha 08/08/2011 13:22


Je m'étonne de ne pas t'avoir tannée pour que tu le lises, c'est un de mes chouchous ce livre (lu deux fois). Lu à l'époque où j'ignorais même le terme de nature writing, mais qu'est ce que j'ai
aimé, à tel point que je l'ai relu après ouverture de mon blog pour pouvoir en parler...


Folfaerie 10/08/2011 21:36



Et bien tu m'as tannée pour d'autres titres mais pas celui-là. Une très belle découverte en tout cas.



Hélène 08/08/2011 09:23


Un vrai coup de coeur pour moi aussi...


Lystig 07/08/2011 14:52


je note
un coup de coeur en NW ne peut que me plaire, non ?


Folfaerie 10/08/2011 21:37



Sûrement ! Je l'espère du moins.



**Fleur** 07/08/2011 10:34


Je l'ai acheté l'année dernière mais je ne l'ai toujours pas lu, tu me donnes envie de le sortir de la PAL...
C'était un coup de coeur de la librairie.


Folfaerie 10/08/2011 21:38



Et pourtant, malgré tous les éloges que je lis sur ce livre, je n'en avais jamais entendu parler avant que Touloulou ne me l'indique. C'est dingue !



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog