Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-07-13T06:16:00+02:00

Le feu sur la montagne (Edward Abbey)

Publié par Folfaerie

Ecrit dans les années 60, ce roman est une véritable bouffée d'air frais.

Le combat d'un vieux cow-boy solitaire doté d'un très mauvais caractère qui ne veut pas abandonner son coin de terre à l'armée des Etats-Unis est tout aussi épique que dramatique.


Le roman n'est pas sans rappeler un bon vieux western, que ce soit dans les portraits des personnages (les bons d'un côté les méchants de l'autre), le déroulement de l'action ou le règlement de comptes final. Abbey savait mieux que personne chanter les beautés du désert et l'on se prend vite d'amitié pour ce trio dès les premières pages : le solitaire Vogelin, son petit-fils, à la fois spectateur et acteur du drame, et le meilleur ami du vieux monsieur, Lee.


Ces trois-là, chacun à sa manière, vont défier le shériff et l'armée jusqu'à l'escalade finale. Entretemps, Abbey nous promène dans le désert du Nouveau-Mexique, sur les traces du couguar, au gré du pas lent des chevaux. Comme nos trois héros, nous contemplons, nostalgiques, un coin de nature encore grandiose, si âpre et hostile dans sa sauvagerie et pourtant tellement fragile et nécessaire à l'homme.


Car plus que l'idée de quitter sa terre natale, c'est le fait de sacrifier cette nature à une mauvaise cause (un champ de tir de missiles) qui révolte le vieux Vogelin. Un roman engagé, dans la même veine que le Gang de la clé à molette, et dont le propos est toujours d'une consternante actualité.

 

Extrait :

“Au-delà du mur de la ville irréelle, au-delà des enceintes de sécurité coiffées de fil de fer barbelé et de tessons de bouteille, au-delà des périphériques d’asphalte à huit voies, au-delà des berges bétonnées de nos rivières temporairement barrées et mutilées, au-delà de la peste des mensonges qui empoisonnent l’atmosphère, il est un autre monde qui vous attend. C’est l’antique et authentique monde des déserts, des montagnes, des forêts, des îles, des rivages et des plaines. Allez-y. Vivez-y. Marchez doucement et sans bruit jusqu’en son cœur. Alors…”

Voir les commentaires

commentaires

Louis Elegy 13/07/2010 12:33


Cela me fait penser au film "Open range" avec Kevin Costner qui traite d'un sujet assez proche, peut-être inspiré de ce livre...


Folfaerie 15/07/2010 22:03



Le film de Costner est tiré du roman du même nom d'un auteur inconnu en France et non traduit. Je ne trouve pas qu'il y ait de similitudes avec le Feu sur la montagne, j'ai mal résumé le livre
d'Abbey alors, je vais revoir ça !



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog