Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-06-04T07:03:00+02:00

Les princes vagabonds (Michael Chabon)

Publié par Folfaerie

Grâce à BOB et aux éditions Robert Laffont, que je remercie, voici donc mon premier Chabon. La première fois que j'ai lu le nom de cet écrivain, c'était au générique d'un bon film de Curtis Hanson, Wonder boys. Il était tiré de son roman, Des garçons épatants. Je me suis dit, tiens il faudrait que je lise ce roman, et puis ma foi, autant l'avouer, cela m'est sorti de l'esprit et j'ai même un peu oublié Chabon jusqu'à l'annonce du partenariat sur BOB. L'occasion se présentait de découvrir enfin cet auteur d'autant que le titre proposé s'annonçait comme un roman d'avantures. A noter que j'ai adoré la jolie couverture qui m'a immédiatement fait songer aux romans de Jules Verne et qui m'a forcément attirée.

 

Alors que dire du roman ? Il débute de manière fort abrupte mais magistrale. Le lecteur fait connaissance avec les deux protagonistes principaux qui forment une paire d'amis curieusement assortis : Amram, un colosse Africain (mais l'auteur évite le cliché de la brute épaisse) maniant la hache avec dextérité et dont la famille a disparu, et Zelikman, un médecin juif, grand et mince, aux cheveux blonds et de tempérament mélancolique. Tous deux parcourent les régions du Caucase au Xème siècle, en compagnie de leurs inséparables et attachantes montures, vivant de rapines et combines douteuses. Le destin place sur leur route un jeune prince déchu, Filaq, du royaume Khazar, qu'ils vont aider à se venger d'un oncle usurpateur, Boulan. Chemin faisant, il vont tailler en pièces quelques ennemis, faire de curieuses rencontres, croiser des éléphants et même des Normands.

 

Très peu familière de cette époque et de cette zone géographique, je me suis parfois un peu perdue dans les noms et fonctions, même si les informations sont distillées au compte-goutte.  En page 55, le lecteur a heureusement droit à quelques explications bienvenues (entre bek et khagan entre autres) mais pour le reste, j'ai dû aller à la pêche aux infos.  Maintenant au moins, je sais ce qu'est un radhanite !   

 

D'après les quelques recherches que j'ai effectuées, Chabon se serait inspiré du Kuzari, une œuvre philosophique majeure d'un auteur à la fois rabbin, philosophe et poète, Juda Halevi.

Je trouve un peu dommage de la part de l'auteur de ne pas avoir écrit une préface pour situer un peu le contexte historique ou bien des notes en fin de volume.

Disons-le tout de suite, même si je suis satisfaite d'avoir enfin pu lire Chabon, ce roman d'aventures ne va pas révolutionner le genre et ne me laissera peut-être pas un souvenir impérissable. Pourtant, ce fut une lecture plaisante car  les bonnes trouvailles sont nombreuses : l'ouverture qui met tout de suite dans l'ambiance, une époque et un lieu originaux, deux héros attachants. J'ai particulièrement apprécié les dialogues entre Amram et Zelikman et l'humour de certaines situations. Et le rôle non négligeable des animaux...

Enfin, un petit plus bien sympathique, les chouettes illustrations de Gary Gianni.

Malgré ça, le roman donne l'impression d'avoir un rythme saccadé, comme si l'auteur avait voulu faire entrer un maximum de choses dans son livre sans laisser le temps de souffler au lecteur. Tout s'enchaîne trop vite, il manque quelques explications. Comme je suis très contrariante, je dirai que contrairement à ma lecture précédente, cette fois, c'était trop court !

 

Voir les commentaires

commentaires

Azilice 11/06/2010 18:21


Je viens de terminer ma lecture de ce bouquin, j'ai aimé sans grand enthousiasme également, j'ai surtout trouvé le livre riche mais plutôt difficile d'accès du point de vue du thème et du
vocabulaire...


Folfaerie 12/06/2010 13:58



Je vais aller voir ton billet alors. Moi ce qui m'a un peu gênée c'est surtout le contexte historique et le lieu géographique. Cela m'est resté trop étranger...



Anne Sophie 06/06/2010 21:54


envois moi un mail et je te scannerai l'article en question :)


Véro. 06/06/2010 15:09


Je ne suis pas trop tentée par ce roman dont le thème ne m'inspire guère.


Folfaerie 07/06/2010 10:40



Arhg, que te dire... je te le recommande pas spécialement non plus  Il doit y avoir d'autres choses à découvrir
chez Chabon.



Anne Sophie 04/06/2010 11:31


j'ai lu un article assez sympa sur ce livre dans LIRE alors je pensais me l'acheter.


Folfaerie 06/06/2010 14:49



Ah, j'aurai bien voulu lire leur avis, mais ils n'ont plus de site apparemment...



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog