Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-01-05T09:07:00+01:00

Montana 1948 (Larry Watson)

Publié par Folfaerie

http://media.paperblog.fr/i/162/1622483/montana-1948-L-1.jpegChoix n° 2 pour le challenge de Bouh, 100 ans de littérature américaine.

coup-de-coeur

Honneur à Larry Watson aujourd'hui. Premier roman de cet auteur issu du Montana, écrit en 1993, il n'a été traduit que quelques années plus tard, suivi de l'excellent Justice, prequel de Montana 1948. Ensuite, silence radio jusqu'à ce que les éditions Belfond décident de publier son... 6ème roman ! (j'espère quand même que son 3ème roman, White crosses, sera quand même traduit un de ces jours, car il se déroule lui aussi dans la ville de Bentrock...). Pourtant, à la sortie de Montana 1948 les critiques francophones se sont montrés très élogieux. Chapeau en tout cas à Larry Watson, pour un premier essai, c'est plus que réussi. Personnellement j'avais eu le coup de foudre pour ce formidable bouquin, absolument maîtrisé, bien mené et qui traite d'un sujet particulièrement intéressant. C'est à la fois un roman d'apprentissage, sur la fin de l'innocence et la difficulté à quitter le monde de l'enfance, c'est aussi un thriller et une étude de moeurs sur cet état, véritable pépinière de talents. L'été 1948 va constituer le point de départ d'événements dramatiques qui vont changer à tout jamais l'univers de David Hayden, un gamin de 12 ans, fils du shériff de la bourgade de Bentrock au Montana. Une jeune indienne, Mary Little Soldier, qui travaille comme aide-ménagère chez les Hayden, tombe gravement malade mais refuse pourtant de voir le médecin, qui n'est autre que le séduisant oncle du gamin, Franck Hayden. Lorsque Mary meurt, David découvre alors un terrible secret de famille et va faire l'apprentissage du mensonge et des compromis. Les relations familiales, si complexes, sont également extrêmement bien rendues, surtout les relations père-fils, oscillant entre amour, admiration, haine...
Le roman soulève aussi bien le thème de la quête de la vérité et la difficulté à faire le bien, que celui du racisme envers les indiens, très présent dans ces petites villes isolées. Le Montana a également une place d'honneur, dont les paysages sauvages ne sont pas sans influencer le caractère des habitants. Bref, l'intrigue est réussie, les personnages fascinants, l'analyse de cette vie provinciale suffisamment subtile... alors, que vous dire de plus, si ce n'est de vous précipiter sur ce roman avant qu'il ne soit définitivement indisponible.



Voir les commentaires

commentaires

lettresus 10/03/2014 09:38

Hey,

C'est super que tu es trouvée du temps pour reprendre le blog ! En tout cas, je note pour une future lecture !
Autre auteur du Montana qui pourrait t'intéresser : John Haines, je prépare actuellement une note sur un de ses livres : 25 ans de solitude (1989) qui est pour le coup rafraîchissant -- l'histoire se passe en Alaska !

lettresus 11/03/2014 10:35

Du tout ! Le problème (si on peut appeler cela un problème) c'est que plus je lis, plus il en reste à lire. ;-) Il faut vraiment que je me fasse un PAL pour me repérer dans ce qu'il faut lire !
A bientôt,

Folfaerie 10/03/2014 18:58

Je reviens à la sauvette, mes billets sont assez "bof" en ce moment, surtout comparés aux tiens :-))
Je note précieusement haines. On m'a aussi conseillé Wilderness de Lance Weller chez Gallmeister et surtout Ma vie dans les Appalaches de Thomas Rain Crow chez Phébus. Tu connais ?

kattylou 21/01/2010 16:16


Je viens de découvrir le lien chez bouh . Je note ce livre dans ma lal ta critique m'a donné envie de le découvrir


Folfaerie 21/01/2010 16:23


J'espère qu'il te plaira aussi, à l'époque de sa sortie en poche, il avait bénéficié d'un excellent bouche à oreille.


Véro. 06/01/2010 21:29


Eh bien je vais suivre ton conseil et voir s'il est dispo à la bibliothèque.


Folfaerie 07/01/2010 09:42


Chouette, tu m'en diras des nouvelles !


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog