Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-02-23T20:40:34+01:00

Slow west, mon coup de coeur ciné

Publié par Folfaerie
Slow west, mon coup de coeur ciné

Découvert complètement par hasard; Enfin, non, pas complètement. Pour être honnête, c'est la présence de Michael Fassbender qui m'a incitée à regarder ce film. Et en plus, c'est un western. Réalisé par un Ecossais. Si c'est pas un signe du destin, tout ça...

Je me suis donc installée devant mon écran, sans rien attendre de particulier si ce n'est que le titre m'intriguait. Slow west. Une promesse en quelque sorte, qui me semblait signifier que le réalisateur avait décidé de prendre son temps en racontant une histoire.

C'est d'abord la mélancolique et très belle musique de Jed Kurzel qui envoûte. Les premières images, un ciel étoilé, le visage du jeune et candide Jay (Kodi Smit-McPhee) qui chemine seul sur son cheval, à travers des paysages magnifiques qui sont censés être le Colorado. Mais le tournage a eu lieu en Nouvelle-Zélande. Et là, vous en prenez plein les yeux !

Le contraste est d'autant plus saisissant avec la première scène. Jay, parti de son Ecosse natale pour retrouver celle qu'il aime, découvre la sauvagerie de l'Amérique. Il traverse un camp indien qui finit de brûler et tombe sur trois ruffians occupés à tirer les survivants comme des lapins. Le gamin y aurait certainement laissé aussi sa peau si un homme solitaire et énigmatique, Silas (Michael Fassbender) ne surgissait à ce moment précis.

Et voilà nos deux cavaliers unissant leurs destinées pour un lent périple devant les mener jusqu'à Rose, l'amour de Jay. Leur voyage est ponctué de moments de paix, de scènes de violence, de moments cocasses aussi, un lien fragile et subtil se tissant entre le dur à cuire Silas, amer et taciturne, qui tente d'épargner des vies et Jay, le jeune homme pur et rêveur, qui sème la mort. C'est un hommage à la frontière sauvage, à sa nature et aux indiens, tous deux menacés et avilis par les pionniers, les chasseurs de primes, les vrais sauvages en somme. Une ode à l'amour aussi, à la beauté et à la poésie qui résident dans la nature et le coeur de certains hommes.

Point de poursuite effrénée ici, ni de fusillades à gogo, mais un très beau western, lent et contemplatif, porté par une musique mélancolique et habité par une paire d'acteurs magnifiques.

Un gros coup de coeur pour moi.

Slow west, mon coup de coeur ciné

Voir les commentaires

commentaires

Plume vive 25/02/2016 20:43

Ton avis vient de me donner envie de le regarder :)

Folfaerie 25/02/2016 21:37

Tant mieux ! j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :-))

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog