Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-12-21T09:39:00+01:00

Smilla et l'amour de la neige (Peter Hoeg)

Publié par Folfaerie

Je ne sais pas grand-chose des auteurs scandinaves, à part quelques classiques, et rien en tout cas des contemporains, et si je me suis décidée à lire ce roman, c'est parce que j'ai d'abord vu l'adaptation cinématographique qui m'avait enthousiasmée.
Ce gros roman, riche et dense, nous entraîne à Copenhague où un jeune garçon Groenlandais se tue en tombant du toit d'un immeuble. Persuadée qu'il ne s'agit pas d'un accident, l'une de ses voisines et amie, Smilla Jaspersen, décide de mener son enquête. Elle découvre rapidement qu'une compagnie danoise de cryolithe, dont les desseins sont obscurs, est étroitement liée à la mort de l'enfant... Smilla la métisse, de père Danois et de mère Groenlandaise, est une femme riche et solitaire. Ses relations avec les autres sont complexes, que ce soit avec le dangereux professeur Tork, son propre père, ou son voisin le Mécanicien, aux motivations troubles. Et bien que ce ne soit pas une héroïne au véritable sens du terme, car ses mobiles sont égoïstes, Hoeg nous fait partager la quête de Smilla avec passion.
A travers Smilla, Hoeg nous assène quelques vérités sur nos comportements occidentaux et nos valeurs. De sa mère, Smilla a hérité l'amour de la neige et de la glace. Elle en a la froideur et la solidité. Avec cette lucidité et cette fatalité propres aux peuples autochtones, elle recherche la vérité, animée d'une passion et d'une conviction inébranlables. Et c'est bien la seule qui tente de savoir, qui ose demander : pourquoi ? Smilla personnifie également Copenhague, avec ses contradictions et ses certitudes, balançant entre tradition et modernité. Mais par dessus-tout, le personnage central de ce très beau roman est sans nul doute la neige, pour qui les Groenlandais ont inventé plus de 30 mots. Le Danemark, les Groenlandais, Smilla ne peuvent vivre sans la neige et ce froid qui a façonné leur identité...
Et puis avec quelle facilité l'auteur s'est glissé dans la peau d'une femme ! Il s'est pris d'affection pour son personnage, cela se sent à chaque page, sans jamais tomber dans le sentimentalisme ou la mièvrerie.

Quelques mots sur le film : La réalisation de
Bille August m'a séduite, de même que le choix du casting. Evidemment, le scénario du film est plus simple que le roman, c'est un raccourci, mais quelle force chez les acteurs... La lumière, les images concourent à donner au film cette atmosphère spéciale, proche du roman. Certes, Julia Ormond n'a pas le profil d'une métisse, mais la conviction de son interprétation efface tout. Gabriel Byrne et Richard Harris sont tout aussi extraordinaires; Un de mes films préférés.

coup-de-coeur

Voir les commentaires

commentaires

clothilde reynaud 20/12/2010 13:05


Par hasard j'ai lu votre avis sur Smilla. J'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai dû lire plusieurs fois pour tout comprendre. Comme vous, j'ai remarqué la facilité pour l'auteur de se glisser dans la
peau d'une femme. C'est un de mes livres préférés. Par contre le film, j'ai beaucoup moins accroché. Bonnes fêtes si vous les faîtes. Clothie


Folfaerie 21/12/2010 19:01



Merci, et bonnes fêtes à vous également. je l'avais trouvé extraordinaire ce roman, je crois bien que je vais réécrire mon billet (vieux de quelques années), histoire de l'améliorer et de donner
envie à d'autres lecteurs de se lancer.



Grand-sachem-la-Brocante 23/12/2009 19:23


bonjour Folfaerie, et merci de nous proposer cette fenêtre sur des livre ou des films qui , sinon, me seraient restés étrangers.
Joyeux Noël et bonnes lectures...;


Marie L. 22/12/2009 10:53


Il est sur ma PAL depuis plus d'un an!!!


Folfaerie 22/12/2009 14:26


Seulement un an, ce n'est pas grave alors Moi certains bouquins m'attendent depuis plusieurs années...


CINEPHOTO 22/12/2009 06:49


Merci de ta visite Folfaerie,je repasse plus tard pour consulter ton blog....ce rapide passage est pour enregistré ton adresse

Bonne journée


Véro. 21/12/2009 16:34


Ton billet donne très envie de lire ce livre ... mais un peu plus tard quand il fera chaud et que l'évocation de la neige me rafraîchira !


Folfaerie 22/12/2009 14:24


Et bien justement, voilà le redoux   Une bonne occasion...


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog